Rapport annuel BNQ 2001-2002

Rapport annuel 2001-2002

Table des matières

Le rapport du Président et directeur général par intérim

L'année 2001-2002 a vu l'aboutissement du processus législatif menant à la fusion de la Bibliothèque nationale du Québec et de la Grande bibliothèque du Québec, et qui donna naissance à la nouvelle Bibliothèque nationale du Québec.

Dès la sanction de la Loi concernant la Bibliothèque nationale du Québec et modifiant diverses dispositions législatives, le 1er juin 2001, la ministre d'État à la Culture et aux Communications créait un comité de mise en œuvre de la fusion auquel siégea le président et directeur général par intérim de la Bibliothèque nationale. Le comité tint dix rencontres et pilota les chantiers relatifs aux ressources humaines, à l'administration, à la bibliothéconomie, aux technologies de l'information et aux communications internes dont l'impact était majeur sur la réussite de l'opération de fusion des deux institutions.

Malgré cette opération très exigeante, les services habituels et les activités courantes de la Bibliothèque furent maintenus jusqu'au 4 mars 2002, date d'entrée en vigueur de la Loi créant la nouvelle Bibliothèque nationale du Québec.

Ainsi notre participation active fut assurée aux rencontres de la Table de concertation des organismes publics et des sociétés d'état relevant du ministère de la Culture ainsi qu'au Forum portant sur le développement de la culture et des communications en région.

La préparation des collections de diffusion et de référence en vue de leur transfert dans le futur édifice de diffusion de la rue Berri fut poursuivie, ce qui a permis de compléter les travaux d'inventaire de l'état physique des collections de monographies et de faire progresser ceux qui concernaient les publications en série ainsi que le tri et le traitement des documents reçus en don.

Les collaborations avec les associations et les organismes du milieu documentaire furent maintenues tant au plan national qu'international, procurant une visibilité optimale à l'institution.

Forte de l'entente signée avec la Direction des inforoutes et de l'information gouvernementale du ministère des Relations avec les citoyens et de l'Immigration, la Bibliothèque nationale compléta la première phase du dépôt légal des publications électroniques du Gouvernement diffusées sur Internet. Ainsi, 669 publications diffusées sur Internet, provenant d'une vingtaine de ministères et d'organismes, sont intégrées au patrimoine national de la Bibliothèque.

Durant la période couverte par ce rapport, soit du 1er avril 2001 au 3 mars 2002, 23 423 personnes ont fréquenté les salles de lecture et ont consulté 176 260 documents divers. Les prêts et les emprunts entre bibliothèques ont permis la consultation de 2 179 documents. Le site Web de la Bibliothèque, qui continue de croître en popularité, a atteint une fréquentation mensuelle moyenne de 44 000 visiteurs. Les acquisitions faites au cours des onze mois de l'exercice ont porté sur plus de 33 000 documents acquis par dépôt légal, achat, don et échange ; 21 mètres linéaires de fonds d'archives privées furent également acquis.

Les dons de livres, revues, journaux, estampes, cartes postales, enregistrements sonores, affiches, ouvrages de bibliophilie contribuent à accroître l'exhaustivité des collections patrimoniales conservées à la Bibliothèque nationale. La valeur des dons, pour la période, se chiffre à 762 649 $ en baisse importante par rapport aux années antérieures. Le traitement bibliographique a pu décrire et analyser 17 798 documents et créer 8 481 notices d'autorité dans la banque de données Iris.

Au terme de cet intérim, je remercie les membres du conseil d'administration pour la confiance qu'ils m'ont accordée. Ma reconnaissance va au personnel de la Bibliothèque dont la constance et l'ardeur mises dans l'accomplissement des tâches quotidiennes ont conduit aux résultats décrits dans ce rapport.

Retour au menu page suivante Le Conseil d'administration

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.