La vie de BAnQ

Table des matières

Dans les coulisses de l'émission Qui êtes-vous?

par Frédéric Giuliano, archiviste-coordonnateur, BAnQ Vieux-Montréal, et
Rénald Lessard, archiviste-coordonnateur, BAnQ Québec

Qui êtes-vous?, adaptation québécoise de la série télévisée britannique Who do you think you are?, a présenté l'automne dernier sur les ondes d'ICI Radio-Canada Télé des personnalités en quête de leurs origines. Avec l'aide d'historiens, de généalogist es, d'archivistes et de parents éloignés, les artistes Patrice L'Écuyer, Marina Orsini, Normand Brathwaite, Pénélope McQuade, Guy A. Lepage et Dominique Michel ont pu faire leur arbre généalogique et aller à la rencontre de leurs ancêtres. Leur périple les a menés dans plusieurs régions du Québec mais aussi dans divers pays. On peut imaginer que la réalisation d'une telle série télé demande un travail colossal, tant sur le plan de la planifi cation que sur celui de la recherche, car il n'est pas toujours facile de retrouver les traces de nos ancêtres.

La recherche historique et généalogique

Pour chacune des émissions, les archivistes de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) ont complété et validé la recherche effectuée par les recherchistes de la série sur les ancêtres des différents artistes. Il a fallu tout d'abord refaire l'arbre généalogique de chacun selon les indications que nous fournissait l'équipe de production. Une fois les ancêtres retracés, il fallait ajouter quelques « feuilles » à l'arbre, autrement dit essayer de connaître un peu plus les personnages en les replaçant dans leur contexte historique et, par là, trouver les cas et les documents les plus intéressants à présenter à l'artiste et au public. Si la recherche généalogique ne posait pas de difficulté majeure, la nécessité de trouver des histoires plus « parlantes » a quelquefois exigé des recherches plus substantielles. Le cas de Pénélope McQuade en est un bon exemple. En effet, Jacqueline Roulois, une ancêtre du côté de sa grand-mère maternelle, avait été accusée de maquerellage, mais les recherchistes n'avaient pas de références précises. Une investigation plus poussée a permis de reconst ituer le parcours de cette femme au destin à la fois exceptionnel et tragique.

Le tournage

Après les recherches est venu le moment du tournage. C'est alors que nous rencontrions pour la première fois l'artiste, qui ne connaissait pas encore ce que nous allions lui présenter. Il nous a donc fallu faire attention de ne pas révéler trop tôt les faits surprenants, mais aussi être en mesure de réagir rapidement aux questions spontanées de l'artiste qui risquaient de nous entraîner sur des terrains inconnus. Pour chaque artiste, le tournage, à peu près sans interruption, a duré de deux à trois heures. Nos propos devaient être à la fois accrocheurs et rigoureux. Au préalable, nous avions préparé les documents que nous souhaitions présenter à l'artiste pour qu'ils soient filmés.

Si le tournage comportait des éléments parfois contraignants et quelquefois même plutôt stressants, ce n'est qu'à ce moment qu'il est devenu possible d'apprécier le fruit de nos recherches. Ceux qui ont regardé les émissions ont pu constater que certains artistes étaient très émotifs en voyant ou même en touchant la signature de leur ancêtre au bas de contrats notariés datant de plus de 200 ans. Ces moments étaient tout à fait uniques et touchants.

Les trésors de BAnQ

Tout autant unique a été la réact ion des artistes qui découvraient pour la première fois les documents conservés par BAnQ. Et qui plus est, des documents qui sont en lien direct avec leurs ancêtres! Avec ses collections patrimoniales qui renferment des trésors insoupçonnés, BAnQ est certainement un lieu incontournable pour la recherche généalogique et historique.

 

Retour au menu.Lire, écouter, voir : suggestions de lecture, d'écoute et de visionnement

par Daniela Todorova, chef de service de la section Arts et littérature
Grande Bibliothèque

Associer le bon livre au bon lecteur, stimuler le goût de la lecture, favoriser le prêt des documents, proposer des idées aux usagers et leur ouvrir des pistes pour faciliter leurs choix : voilà les objectifs de la nouvelle section « Lire, écouter, voir » du portail de BAnQ.

Pour mettre en valeur la Collection universelle, une trentaine de suggest ions destinées au grand public sont présentées mensuellement sous la forme d'un carrousel dynamique qui comprend des romans, des documentaires, de la musique, des films, des livres jeunesse et des livres sonores. Guidés par des critères de sélection préétablis, les bibliothécaires de la Grande Bibliothèque effectuent les choix en mettant en vedette des œuvres québécoises.

Dans la deuxième phase du projet, d'autres contenus s'ajouteront, par exemple des bibliographies thématiques actuellement diffusées en format papier seulement ou encore le contenu de la mangathèque pour adultes et les coups de cœur littéraires des invités de la série La bibliothèque de…, disponibles sur le portail de BAnQ. Les lecteurs auront la possibilité de partager leur évaluation par vote et de choisir ainsi le titre du mois. La rubrique « Si vous avez aimé…, vous aimerez peut-être… », qui permettra d'associer le style d'un auteur à celui d'autres auteurs, sera ajoutée afin de rendre l'interface plus dynamique et interactive.

Une section à découvrir!

Retour au menu.

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.