À rayons ouverts, no 86 (printemps-été 2011)

Table des matières

La vie de BAnQ


Sommet sur la lecture TD

par Danielle Chagnon, directrice de la référence et du prêt

Pourquoi lire? Quel est le lien entre la lecture et la participation citoyenne? Pourquoi les garçons lisent-ils moins que les filles? Quels sont les programmes de lecture offerts dans les communautés autochtones? La lecture a-t-elle un rôle à jouer dans la vie des nouveaux arrivants? Les nouvelles technologies font-elles de nous de meilleurs lecteurs?

Ces questions, et bien d'autres, ont fait l'objet de débats parmi les quelque 250 participants au 2e sommet sur la lecture TD, qui a eu lieu à la Grande Bibliothèque les 20 et 21 janvier derniers.

Alors que le 1er sommet, tenu à Toronto en novembre 2009, se voulait un survol des stratégies sur la lecture de plusieurs pays, on a voulu cette fois-ci se pencher sur les pratiques novatrices en matière de programmes, et ce, non seulement au Québec mais aussi au Canada et dans le monde. Ces pratiques touchaient particulièrement la lecture et les bébés, les jeunes enfants, les garçons, les autochtones et les nouveaux arrivants. L'impact des nouvelles technologies sur la lecture a également fait l'objet de plusieurs présentations.

Des conférenciers tels qu'antonine Maillet, John Ralston Saul, Craig Alexander, Li Qingming et Jon Scieszka ont conquis l'auditoire par la justesse de leur réflexion, leurs propos parfois provocateurs et, surtout, leur conviction profonde que la lecture peut et doit changer le monde.

Le 3e et dernier sommet sur la lecture TD aura lieu à Vancouver au printemps 2012. L'objectif : jeter les bases d'une véritable campagne nationale sur la lecture afin que le Québec et le Canada puissent devenir de véritables sociétés de lectrices et de lecteurs.

Pour en savoir plus, on peut consulter le site campagnenationalesurlalecture.ca.

Retour au menu


Mieux servir les nouveaux arrivants

par Marylène Le Deuff, bibliothécaire
Direction de la référence et du prêt

Bibliothèque et archives nationales du Québec (BAnQ) manifeste par de nouvelles actions concrètes son intérêt pour les nouveaux arrivants en créant un comité consultatif sur les services qu'elle leur offre, en présentant l'Heure du conte en plusieurs langues et en lançant un projet-pilote de conversation française.

Un comité composé de gens de toutes provenances

BAnQ s'est dotée en novembre dernier d'un comité consultatif sur l'offre de services aux nouveaux arrivants, dont le mandat consiste à conseiller l'institution en matière de services, de collections et d'activités culturelles destinés aux nouveaux arrivants.

Ce comité, animé par Guy Berthiaume, président-directeur général de BAnQ, est composé de 10 personnes, toutes issues de l'immigration et souhaitant mettre à profit leur expérience afin de favoriser l'intégration des immigrants dans leur société d'accueil. Le comité se réunira quatre fois par année. au cours des deux premières rencontres, qui ont eu lieu le 30 novembre 2010 et le 29 mars 2011, BAnQ a présenté les services et les collections de l'institution aux membres du comité et recueilli des idées susceptibles de l'aider à améliorer l'offre et la diffusion de services aux nouveaux arrivants.

L'Heure du conte TD

Au cours du mois de février dernier, des enfants de 3 à 5 ans et leurs parents ont eu le privilège d'assister tous les jeudis après-midi à une grande première à la Grande Bibliothèque : l'Heure du conte TD.

Grâce à un partenariat avec le Groupe Financier Banque TD, BAnQ propose, pour les deux prochaines années, l'Heure du conte en d'autres langues que le français et l'anglais, soit, dans l'ordre, l'espagnol (en février 2011), le créole haïtien (en avril), l'arabe (en mai), le chinois (en juin) et le roumain (dates à déterminer). Les enfants des nouveaux arrivants auront ainsi la possibilité d d'entendre des contes présentés dans leur langue maternelle par des conteurs passionnés de théâtre et de littérature, en plus de découvrir l'Espace Jeunes et son Théâtre Inimaginô, ces lieux magiques consacrés aux enfants. L'objectif de cette nouvelle activité est de susciter l'éveil à la lecture chez les plus jeunes tout en permettant aux parents de s'approprier les espaces et les ressources de la Grande Bibliothèque.

Des groupes de conversation française

Un projet-pilote de huit semaines mis sur pied en janvier par les amis de BAnQ avec le soutien de BAnQ vient tout juste de se terminer. Il s'agit de groupes de conversation française qui avaient pour objectif de permettre aux nouveaux arrivants d'acquérir une meilleure connaissance du français par la pratique régulière de la conversation, de partager leurs expériences dans leur nouvelle société d'accueil et de nouer des liens. Ce projet a connu un franc succès et a permis à BAnQ service. Un projet à suivre…

Retour au menu

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.