À rayons ouverts, no 83 (printemps-été 2010)

Table des matières

Rubriques


Coup d'oeil sur les acquisitions patrimoniales

Parmi les nombreux documents patrimoniaux qui enrichissent régulièrement les fonds et les collections de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) se trouvent des pièces qui, en raison de leur rareté, de leur valeur ou de leur originalité, méritent une attention particulière. Coup d'oeil sur les plus belles acquisitions des derniers mois.

par Daniel Chouinard, coordonnateur des achats, dons et échanges, Direction des acquisitions de la collection patrimoniale, et François David, archiviste et coordonnateur, Centre d'archives de Montréal, avec la collaboration d'Hélène Charbonneau, archiviste, Centre d'archives de Montréal, de Christian Drolet, archiviste et coordonnateur, Centre d'archives de Québec, d'Hélène Fortier, archiviste, Direction des acquisitions de la collection patrimoniale, de Guylaine Milot, bibliothécaire, Direction des acquisitions de la collection patrimoniale, et de Jean-François Palomino, spécialiste de collections, Direction de la recherche et de l'édition

Fonds Joseph Dalbé Viau

BAnQ a récemment fait l'acquisition de trois fonds d'archives dans lesquels se trouvent des documents décrivant plusieurs projets d'églises. Ces fonds évoquent la carrière et les réalisations de plusieurs architectes qui, s'ils ont construit d'importants bâtiments profanes, se sont aussi illustrés par leurs réalisations à vocation religieuse. Constitué de 1053 dessins, le fonds d'archives Joseph Dalbé Viau fait connaître une partie des projets réalisés par Viau dans le cadre de sa carrière d'architecte couvrant la période de 1906 à 1937. Parmi ceux-ci figurent les plans et élévations des églises Saint-Arsène, Saint-Stanislas-de-Kotska, Notre-Dame-du-Rosaire de Villeray et la Nativitéde- la-Sainte-Vierge d'Hochelaga. Seul ou en association avec d'autres architectes importants de l'époque (Louis-Alphonse Venne, J.-Omer Marchand, Louis Parant et Alphonse Piché), Viau conçoit aussi des bâtiments phares du paysage urbain montréalais, tels la maison-mère de la Congrégation Notre-Dame à Montréal, l'Hôtel-Dieu de Montréal et l'oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal. Ce fonds est conservé au Centre d'archives de Montréal.

Fonds Labelle, Marchand, Geoffroy, Bernard, architectes

Le fonds Labelle, Marchand, Geoffroy, Bernard, architectes, également conservé au Centre d'archives de Montréal, révèle les activités professionnelles de cette firme d'architectes sur une période de plus de 60 ans. Les dossiers, couvrant la période de 1916 à 1980, portent sur la création de 496 projets de construction ou de rénovation d'églises, d'écoles, d'édifices publics et privés, de maisons privées et de résidences secondaires sur l'ensemble du territoire québécois et plus particulièrement dans la région de Montréal. De l'ensemble, 32 dossiers concernent des projets de construction d'églises, dont celles des Saints-Martyrs-Canadiens, à Montréal, et de Sainte- Thérèse-de-l'Enfant-Jésus, en Ontario, ainsi que la cathédrale de Valleyfield. Parmi les projets majeurs de cette firme, mentionnons le magasin Dupuis & Frères, l'hôpital Saint-Luc, le pavillon de l'Autriche pour l'Exposition universelle de 1967, la polyvalente Père-Marquette, le cégep Ahuntsic et le Collège des douanes et accises à Rigaud.

Fonds Groupe A. Inc., architecture, urbanisme, design urbain

Le Groupe A. Inc., importante firme d'architecture de Québec, est le résultat du regroupement de différentes sociétés d'architectes dès la fin des années 1950. Plusieurs architectes talentueux, notamment Evans Saint-Gelais et Jacques Bélanger, ont laissé leur empreinte dans les réalisations de cette firme. Les 10 000 dessins et les 7000 photographies constituant le fonds d'archives du groupe font foi du dynamisme de ce bureau qui a à son actif la construction de l'église Saint-Raphaël à Jonquière. À cela s'ajoutent les édifices H et J pour le gouvernement du Québec, le pavillon du Canada à Osaka, au Japon, pour l'Exposition universelle de 1970 et le Jardin d'animaux pour enfants du Jardin zoologique de Québec. Ce fonds d'archives est conservé au Centre d'archives de Québec.

Brochures rares et grands froids

Le duc de Croÿ (1718-1784), en plus d'avoir eu une brillante carrière militaire et d'avoir été nommé maréchal de France, est également l'auteur de deux brochures qui présentent un intérêt tout particulier pour BAnQ. Dans Mémoire sur le passage par le Nord, qui contient aussi des réflexions sur les glaces, publié en 1782, il critique les méthodes des explorateurs ayant tenté de contourner l'Amérique par le Nord, entre autres James Cook, avant d'approfondir la question des différents types de glaces et des moyens de les franchir. Quant à Maisons des pays froids ou distribution de maison propre à garantir des froids rigoureux de l'hiver et même des grandes chaleurs de l'été, il s'agit du dernier mémoire soumis par le duc à l'Académie royale des sciences. Cette publication posthume de 1785 concerne l'architecture et le chauffage les plus appropriés pour les habitations situées dans des contrées au climat rigoureux et contient deux plans gravés. BAnQ était donc tout particulièrement heureuse d'avoir pu récemment faire l'acquisition de ces deux ouvrages sous une même reliure.

Les personnages colorés de Mireille Levert

Mireille Levert évolue dans l'univers de l'illustration depuis plus de 20 ans. Elle a d'abord exploré le dessin éditorial pour lentement se spécialiser en illustration de livres pour enfants. Depuis quelques années, elle écrit également ses propres histoires, qu'elle prend plaisir à illustrer. Artiste reconnue, elle s'est vu décerner de nombreux prix pour son œuvre, dont le prix du Gouverneur général du Canada en 1993 et en 2001. Ses images ont d'ailleurs été primées à plusieurs reprises, par exemple à la Biennale internationale du livre pour enfants de Barcelone et à la Foire internationale du livre de Bologne. Le fonds d'archives acquis récemment par BAnQ permet principalement d'accéder au processus de création des personnages de l'artiste grâce à plus de 250 croquis et esquisses en couleurs ou en noir et blanc réalisés pour des publications auxquelles elle a collaboré entre 1982 et 1995, dont Dormez bien Mme Ming, Drôle de pique-nique pour le roi Craquelin, La girafe, Jérémie et Mme Ming, Jeux d'hiver, Une journée avec Jérémie et Mme Ming, Le temps et Tiny Toes.

Une superbe carte de la Louisiane

L'automne dernier, BAnQ a mis la main sur un très bel exemplaire de la Carte de la Louisiane et du cours du Mississippi de Guillaume Delisle, à l'origine publiée en 1718 et rééditée en 1782. Renseignant sur un territoire lointain, cette carte participe de l'effort de propagande pour augmenter le peuplement de la colonie, alors qu'on tente de lui insuffler un esprit nouveau (l'année précédente, la Louisiane a été placée sous la direction de la Compagnie d'Occident). On peut y voir les nombreux affluents du Mississippi, notamment le Missouri, pressenti comme une voie possible vers le Pacifique. Dans une note, le cartographe ajoute un renseignement alléchant pour les investisseurs et les colons : « Vers ce lieu, au rapport des Indiens, les Espagnols passent à gué sur leurs chevaux le Missouri, allant traiter avec les Nations situées vers le Nord-Ouest d'où ils apportent du fer jaune. » Au moment de sa première publication, cette carte a offusqué les Anglais parce qu'elle attribuait à la France tout le territoire à l'ouest des Appalaches, une Louisiane gigantesque recoupant une vingtaine d'États américains actuels. Soixante-quatre ans plus tard, la carte a été révisée et rééditée à Paris alors que les feux étaient braqués sur l'Amérique, déchirée par la guerre d'Indépendance.

Cinq nouvelles reliures d'art

Lors de leur dernière réunion annuelle, tenue le 18 janvier 2010, les membres du comité d'acquisition des reliures d'art ont examiné 20 reliures présentées par 10 relieurs québécois. Cinq d'entre elles ont été acquises par BAnQ.

Le relieur Jonathan Tremblay a obtenu une mention de félicitations pour la reliure du livre Rivière noire : un flot de poésie, de Pierre Rastoul. La couvrure de ce livre est constituée de cuir de veau de buffle sherpa de couleur noire. Des incrustations de cuir python en forme de pastilles forment un décor géométrique qui suggère l'aspect tumultueux de la vie telle que la décrit ce livre. Une seconde reliure de Jonathan Tremblay a été retenue lors de cette rencontre. Il s'agit de la reliure du livre Axes intérieurs, de Pierre Filion. Dans ce cas-ci, l'artiste a recouvert le livre d'une peau de veau de buffle sherpa de couleur poussière dont les incrustations sont faites de filet de cuir de veau beige, bronze antique et noir.

Les membres du comité ont aussi porté leur choix sur une reliure de Lise Dubois. Dans son texte de présentation, l'artiste dit avoir choisi le livre Les croix de chemin – Et un historique de Gilles Boileau pour les gravures magnifiques de Suzie Pilon et la beauté du texte poétique de Michel Côté. Afin de transmettre toute la gravité du texte, la couvrure du livre a été recouverte d'une peau de buffle grise. Posé en mosaïque de peau de taurillon, de requin et de crapaud, le décor linéaire sur les plats du livre suggère les champs et les terres silencieuses que l'on découvre aux carrefours des croix de chemin.

Une reliure de Nicole Billard a aussi été acquise par BAnQ. L'artiste a habilement recouvert le livre Water – A Selection of Poems on the Theme of Water d'un cuir chagrin vert dont le décor illustre une gerbe d'eau qui se fracasse. Les variations de couleurs et de textures y sont obtenues par des pièces de cuir superposées et poncées.

La cinquième acquisition est une reliure fort originale d'Aline Mauger, dont la couvrure de suède rouge prend l'apparence d'un rideau de scène du siècle dernier. La reliure s'ouvre en quelque sorte sur La petite scène des grandes vedettes 1938-1978 (Gérard Thibault, Chantal Hébert). Elle nous fait découvrir tous les artistes qui sont passés par le fameux restaurantcabaret Chez Gérard, rue Saint-Nicolas, à Québec.

Lorsque Québec prend des airs de Venise

BAnQ a récemment eu la surprise et le plaisir de mettre la main sur une gravure ancienne de Franz Xaver Habermann montrant une vue fictive et fantaisiste de la ville de Québec, que pour peu l'on prendrait pour Venise. Cette gravure a été réalisée en Allemagne et fait partie d'une série appelée « Collection des prospects », qui comprend également des vues de New York tout aussi fantaisistes.

Ces représentations du Nouveau Monde étaient entièrement issues de l'imagination des graveurs qui, pour la plupart, n'avaient jamais visité les contrées dont ils s'inspiraient. Elles étaient destinées à un public européen cultivé friand de dépaysement. Des vendeurs itinérants les proposaient également dans des foires, où l'on pouvait les regarder au moyen d'une « machine optique » appelée Zograscope qui, à l'aide d'un miroir, donnait une impression de perspective. Pour répondre à ce jeu de miroir, le titre était d'ailleurs inscrit de manière inversée au-dessus de l'image.

L'imposante œuvre littéraire d'Andrée Maillet

BAnQ a récemment acquis le fonds d'archives de la romancière et poète Andrée Maillet. C'est à l'âge de 11 ans que débute l'aventure littéraire de cette auteure, dont l'œuvre se compose de romans, de textes radiophoniques et télévisuels, de pièces de théâtre, de poèmes et de contes pour enfants.

En 1941, Andrée Maillet devient la première correspondante de presse canadienne-française. De retour au Québec, elle collabore à Photo-Journal et au Petit Journal, puis dirige la revue Amérique française de 1952 à 1960. Sa carrière et ses œuvres lui valent maintes récompenses et distinctions; nommée grand officier de l'Ordre du Canada en 1978, elle reçoit en 1990 le prix Athanase-David, puis, en 1991, l'Ordre national du Québec.

Ce fonds d'archives, qui contient plus de 2,8 mètres linéaires de documents créés surtout entre 1933 et 1995, témoigne des différents genres visités par l'auteure, grâce à des ébauches et à de nombreuses versions de la plupart de ses écrits, dont Le chêne des tempêtes, Lettres au surhomme, Les Montréalais, Le paradigme de l'idole, Profil de l'orignal, Les remparts de Québec et Ristontac.

Le fonds contient également des agendas et des journaux personnels écrits entre 1933 et 1986 ainsi qu'une intéressante correspondance échangée avec des personnalités marquantes telles que Jacques Brault, Roger Duhamel, Jacques Ferron, Jeanne Lapointe, André Melançon, Fernand Ouellette, Isabelle Papineau-Couture, Andrée Paradis, André Payette, Robert Rumilly et Adrien Thério.

Retour au menu


Vient de paraître
Revue de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, no 2 (2010)

Pluridisciplinaire et illustrée, cette revue annuelle accueille en ses pages des articles d'érudition qui exploitent des corpus tirés des fonds et des collections patri mo niales de l'institution ou des études portant sur des sujets liés aux missions de celle-ci.

AU SOMMAIRE DU DEUXIÈME NUMÉRO : des recherches sur la maison d'édition Parti pris, la Librairie Hachette, Louvigny de Montigny, une très rare édition du Miroir des religieux, l'Institut canadien de Montréal, les livres d'artistes et l'archivistique, la modernité musicale au Québec et deux importants fonds d'archives autochtones.

ON PEUT S'ABONNER À LA REVUE pour trois ans ou pour cinq ans en téléphonant à la Boutique de la Grande Bibliothèque au 514 873-1101, poste 3424 (région de Montréal), ou au 1 800 363-9028, poste 3424 (sans frais, d'ailleurs au Québec), ou encore en écrivant à boutique@banq.qc.ca. Tous les numéros de la revue sont en vente séparément au prix de 15 $ pour les individus et de 20 $ pour les institutions (taxes et frais d'expédition en sus) à la Boutique de la Grande Bibliothèque.

2e numéro  : 116 pages couleur – ISSN 1920-0250 (imprimé)

Vous voulez en savoir plus? Rendez-vous à l'adresse banq.qc.ca/revue.

Retour au menu

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.