À rayons ouverts, no 83 (printemps-été 2010)

Table des matières

Rubriques


Dans l'atelier de restauration
BAnQ, une vitrine pour la préservation

Le dynamisme de l'institution et l'expertise acquise en matière de préservation ont permis d'augmenter sa notoriété depuis l'ouverture de la Grande Bibliothèque.

par Lisa Miniaci, coordonnatrice, Séverine Chevalier, restauratrice, et Louise Guilbault, technicienne principale, Direction de la sauvegarde des collections

La préservation des collections patrimoniales a toujours été une des principales missions de la Bibliothèque nationale du Québec et des Archives nationales du Québec. L'ouverture de la Grande Bibliothèque et la création de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) ont introduit de nouveaux défis de conservation à l'échelle d'une grande institution ayant des mandats variés de diffusion. La présence de nouveaux espaces d'exposition, dans un bâtiment consacré à la diffusion des collections, a alimenté le virage muséologique déjà amorcé par l'institution.

L'exposition inaugurale de la Grande Bibliothèque, Tous ces livres sont à toi!, et les expositions ultérieures ont amené BAnQ à diversifier ses pratiques en matière de conservation préventive. Grâce à l'embauche de personnel spécialisé, de nombreux produits destinés non seulement à faciliter la présentation des fonds et des collections patrimoniales mais également à assurer leur bonne conservation ont été élaborés. L'une de ces plus belles réussites est le modèle de support de livres développé par la Direction de la sauvegarde des collections : composé de pièces acryliques démontables entièrement réutilisables, il s'inscrit dans l'esprit du plan d'action de l'institution en matière de développement durable.

Depuis l'ouverture de la Grande Bibliothèque, les activités de diffusion de BAnQ se sont diversifiées, par exemple avec la production d'expositions de plus en plus nombreuses ainsi que la mise en ligne d'œuvres et de documents numérisés. Ces activités ont eu des répercussions considérables sur l'organisation du travail au sein de l'institution. Ainsi, pour répondre à une demande sans cesse croissante, BAnQ a dû consolider certaines équipes, aménager des espaces appropriés au Centre de conservation et élaborer des méthodes et des procédures spécifiques.

Le travail de préservation nécessaire pour réaliser les nouveaux projets de diffusion est imposant. La fabrication de contenants de protection, l'amélioration des conditions d'entreposage et de transport, l'encadrement et le désencadrement des œuvres sur papier ainsi que la restauration sont des tâches essentielles pour soutenir les projets de diffusion de BAnQ. Le rôle joué par la Direction de la sauvegarde des collections dans ces projets institutionnels a également permis aux autres membres du personnel en contact avec les collections patrimoniales d'être mieux sensibilisés aux enjeux de la conservation par l'entremise de la collaboration et de la formation.

Le dynamisme de l'institution et l'expertise acquise en matière de préservation ont permis d'augmenter sa notoriété auprès de publics divers depuis l'ouverture de la Grande Bibliothèque. Ainsi, BAnQ est davantage sollicitée non seulement pour prêter des œuvres tirées de ses fonds et de ses collections à des institutions et organismes situés au Canada et à l'étranger mais aussi pour donner des conseils dans le domaine de la conservation.

La présentation régulière d'éléments des fonds et des collections patrimoniales donne l'occasion de s'assurer de leur conservation adéquate, non seulement pour permettre leur diffusion à court terme mais aussi pour rendre possible leur transmission aux générations futures. La Grande Bibliothèque est une belle vitrine pour le travail du personnel voué à la préservation des collections.

Retour au menu


Comptes rendus de lectures

par Sophie Loiselle et Linda Clermont, bibliothécaires
Direction des services aux milieux documentaires

Ryûichi Kaneko et Ivan Vartanian, Les livres de photographies japonais des années 1960 et 1970, Paris, Seuil, 2009. ISBN : 978-2-02-098959-6

Tirés de la collection personnelle de Ryûichi Kaneko, historien de la photographie et conservateur au Musée de la photographie de la ville de Tokyo, les 40 livres présentés dans cet ouvrage ont été sélectionnés pour leur caractère marquant et pour leur pertinence dans l'histoire de la photographie de la deuxième moitié du XXe siècle.

Fruits d'une étroite collaboration entre photographes, graphistes et éditeurs, ces livres-objets tendent à s'éloigner des fonctions documentaires traditionnelles de la photographie. Conçus comme de véritables oeuvres d'art, ils innovent tant sur le plan des thèmes abordés qu'en ce qui concerne les techniques d'impression et de montage employées. Chacun des titres sélectionnés dans cette compilation est mis en contexte et accompagné d'une brève analyse des aspects novateurs de sa structure, analyse appuyée par de nombreuses illustrations. (SL)

Pierre Graveline, Une passion littéraire, Montréal, Fides, 2009. ISBN : 978-2-7621-2929-8

Dans cette chronique, Pierre Graveline relate une décennie passée à la direction du Groupe Ville-Marie Littérature, alors propriété de Sogides, qui regroupe les maisons d'édition L'Hexagone, VLB éditeur et Typo. Anecdotes et réflexions personnelles et professionnelles s'entremêlent au fil du récit de ses rencontres avec des dizaines de poètes, de romanciers et d'essayistes québécois. Pierre Graveline propose également au lecteur une véritable incursion dans les coulisses de l'édition en rendant hommage aux collaborateurs avec lesquels il a travaillé pendant les 10 années où il a assumé la direction du Groupe Ville-Marie.

C'est sur un ton très personnel, voire pamphlétaire, que Graveline se porte à la défense de la littérature québécoise et de ses artisans, un plaidoyer qui s'inscrit plus largement dans sa passion pour le Québec et son engagement sur la question nationale. (SL)

En toutes lettres… Cent ans de littérature à la Nouvelle Revue française, Paris, Gallimard, 2009. ISBN : 972-2-07-012480-0

Catalogue d'une exposition retraçant 100 années de la Nouvelle Revue française, une revue marquante du xxe siècle sur les plans littéraire, artistique et intellectuel dont le premier numéro a été publié en février 1909 sous la direction d'André Gide. Centré sur l'histoire de la revue, cet ouvrage de qualité présente des documents recueillis, analysés et archivés avec soin au fil du temps, dont plusieurs inédits. Le lecteur aura ainsi la chance de lire une lettre adressée par Marcel Proust à Gaston Gallimard en 1916 et une autre envoyée par Raymond Queneau à Marguerite Duras en 1942, de regarder une photo immortalisant une réunion à la NRF en 1935 avec André Malraux et Paul Valéry… Divisé en huit chapitres qui sont autant d'invitations à la découverte des épisodes marquants de l'histoire de la NRF, ce catalogue révèle une aventure collective passionnante et pleine de rebondissements, bilan d'un siècle où histoire littéraire et histoire éditoriale se sont entrecroisées. (LC)

Retour au menu

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.