À rayons ouverts, no 82 (hiver 2010)

Table des matières

La vie de BAnQ


La révision 2009 du Plan de classement des enregistrements sonores de BAnQ est en ligne!

par Mélanie Dumas, bibliothécaire, Direction des acquisitions et du traitement documentaire de la collection de prêt et de référence

Le Plan de classement des enregistrements sonores de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a été créé en 2003. Après cinq années d'utilisation, avec près de 150 000 titres classés, une révision du plan s'est avérée nécessaire afin de refléter l'évolution des genres musicaux et de mieux répondre aux besoins de publics spécifiques.

Un peu d'histoire

C'est à la suite de l'examen des différents systèmes de classement existants que l'institution a constaté la nécessité d'élaborer un plan de classement qui non seulement servirait à classifier les enregistrements sonores diffusés à la Grande Bibliothèque mais serait aussi mis à la disposition des bibliothèques qui souhaiteraient en tirer parti. Outre les systèmes de classement utilisés dans les bibliothèques, plusieurs classifications ont été explorées, dont celles des libraires et des disquaires, des annuaires et des répertoires en ligne. L'élaboration d'un plan de classement pour les enregistrements sonores visait les objectifs suivants :

  • concevoir un plan de classement organisé par genre musical afin de favoriser le butinage et la découverte;
  • offrir un plan de classement pouvant s'adapter et convenir aux collections de toutes tailles;
  • proposer un outil flexible, pouvant être développé de manière à suivre l'évolution des genres musicaux au cours des années;
  • fournir un outil convivial, tant pour les bibliothécaires que pour les usagers.

Ainsi, en novembre 2003, une première version du Plan de classement des enregistrements sonores fut soumise à des bibliothécaires issus majoritairement de bibliothèques publiques possédant une importante collection musicale. Les commentaires recueillis lors de cette consultation ont permis d'enrichir le système de classement proposé.

La révision de 2009

En 2009, le processus de révision a réuni les professionnels responsables du traitement documentaire des enregistrements sonores à BAnQ ainsi que leurs collègues des services aux usagers. Au terme de l'expression des besoins de chacun, d'échanges et d'analyse, trois changements principaux ont été apportés.

D'abord, le classement de la musique classique par compositeur a été simplifié. Il est maintenant basé uniquement sur le nombre d'instruments pour la musique instrumentale. La musique vocale est classée en fonction du texte : profane ou sacré. Ce changement permet par exemple de regrouper toutes les cantates de Bach sous un même indice.

Aussi, afin de faciliter le repérage de genres musicaux que les vedettes-matière ne permettent pas de regrouper aisément, deux nouvelles catégories ont été créées : Musique amérindienne et inuite et Musique actuelle.

Enfin, une révision globale des notes d'application destinées au personnel des bibliothèques a été réalisée. Ces notes clarifiées et enrichies sont illustrées de nouveaux exemples. Elles faciliteront ainsi l'utilisation du Plan de classement des enregistrements sonores.

La révision 2009 du Plan de classement des enregistrements sonores est disponible sur l'extranet de BAnQ destiné au personnel des bibliothèques.

Retour au menu


Un colloque international sur le théâtre francophone à BAnQ

par Sophie Montreuil, directrice de la recherche et de l'édition

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a été l'hôte, du 28 au 31 octobre dernier, du colloque international L'Amérique francophone pièce sur pièce. Plus de 70 personnes se sont réunies à la Grande Bibliothèque pour faire un bilan historique et critique des pratiques dramaturgiques qui ont eu cours au Québec, au Canada français, aux États-Unis et dans les Caraïbes au cours des quatre dernières décennies. Du texte dramatique à l'acte de représentation, dramaturges, metteurs en scène, chercheurs et créateurs ont partagé leur expérience et leur savoir d'un art vivant, à la fois héritier de traditions, épris de liberté et ouvert sur le monde.

C'est avec une lecture publique expressément conçue par le Centre des auteurs dramatiques pour cette occasion que s'est ouvert le colloque. Dirigée par Philippe Lambert, Voix du théâtre francophone en Amérique depuis 1968 a permis aux spectateurs d'entendre des extraits de pièces de Michel Marc Bouchard, Grégoire Chabot, Normand Chaurette, Olivier Choinière, Maryse Condé, Jean Marc Dalpé, Daniel Danis, Carole Fréchette, François Godin, Emma Haché, Marie Laberge et Larry Tremblay. Les œuvres de plusieurs de ces dramaturges se sont retrouvées au cœur des travaux scientifiques et des discussions animées auxquelles les 35 communications et conférences au programme n'ont pas manqué de donner lieu. Grâce à deux tables rondes, les participants ont également eu la possibilité d'échanger avec des « praticiens » du théâtre sur des questions relatives à l'écriture dramatique et à la mise en scène.

Rappelons que le comité scientifique du colloque était composé de Gilbert David (Université de Montréal), Louis Patrick Leroux (Université Concordia), Jane M. Moss (Duke University, Caroline du Nord), Lucie Robert (Université du Québec à Montréal), Alvina Ruprecht (Université d'Ottawa), Jean-Pierre Ryngaert (Université Paris III) et moi-même. BAnQ et le Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (site Université de Montréal) ont présidé à l'organisation du colloque, en collaboration avec la Société québécoise d'études théâtrales, le Centre des auteurs dramatiques et le Centre de la francophonie des Amériques. Le colloque a bénéficié de l'aide financière du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Retour au menu

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.