À rayons ouverts, no 80 (été 2009)

Table des matières

La vie de BAnQ


Le portail de BAnQ fait peau neuve

par Jean-François Gauvin, chef de la Division des technologies Web
Direction des systèmes d'information

Dans la foulée de Bibliothèque et Archives virtuelles du Québec (BAvQ), le portail Internet de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) offre à ses usagers une nouvelle facture graphique depuis juin 2009. Ceci constitue la première phase d'un projet beaucoup plus vaste qui sera complété d'ici 2011.

En gestation depuis plusieurs mois, le projet BAvQ se base sur une redéfinition de l'organisation des contenus numériques de l'institution et, surtout, propose une vision unique pour la recherche de documents en provenance des collections ou des fonds d'archives de BAnQ.

Dans cette optique, une spécialiste en architecture de contenus a analysé les faiblesses du portail Internet. Cette analyse a permis de proposer un modèle d'organisation globale de l'information et de corriger certaines lacunes qui faisaient en sorte que les usagers du portail ne pouvaient pas toujours trouver rapidement l'information souhaitée.

Avec ce souci en tête, la nouvelle architecture de contenus offre une page d'accueil allégée, tant au chapitre des options proposées à l'usager qu'en ce qui a trait à la facture graphique. La navigation est maintenant plus facile et la présentation, plus aérée.

Cette page d'accueil renouvelée n'est qu'une première étape ; d'autres changements seront dévoilés progressivement au cours des prochains mois. Ainsi, le catalogue Iris subira lui aussi une cure de rajeunissement tandis qu'une fonction de recherche globale plus efficace permettant d'embrasser d'un coup d'oeil tous les documents liés à un sujet de recherche sera introduite, et ce, peu importe la source ou la provenance des documents au sein des collections et des fonds d'archives de BAnQ.

Retour au menu


Une invitation de prestige : BAnQ au Salon international du livre ancien et de l'estampe, à Paris

par Christine Bouchard, directrice de la programmation culturelle

Le Salon international du livre ancien et de l'estampe réunit à Paris les plus grands marchands, spécialistes et collectionneurs dans les domaines du livre et de l'estampe ainsi qu'un grand nombre de curieux et de passionnés. Rassemblant des trésors du patrimoine culturel mondial, ce salon constitue une des manifestations les plus prestigieuses du monde dans ce domaine. En assurant l'accès à la diversité et en réunissant un nombre impressionnant de livres, de manuscrits, d'autographes, de lettres et de partitions, le salon souhaite également attirer le grand public.

Un comité d'honneur exceptionnel, constitué de personnalités du monde de la littérature, de membres de l'Académie française, d'écrivains, d'historiens et de directeurs de musée, chapeaute l'organisation de cet événement qui rassemble plus de 200 exposants provenant de divers pays.

L'an dernier, 25 000 visiteurs avaient participé à cette manifestation. Cette année, le salon a eu lieu au Grand Palais du 19 au 21 juin 2009. Les Bibliothèques patrimoniales de la Ville de Paris et la Bibliothèque nationale de France ont successivement été les invitées d'honneur en 2007 et en 2008. C'est avec un immense plaisir que Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a accepté ce prestigieux rôle en 2009.

Le Salon international du livre ancien et de l'estampe 2009 avait pour thème principal les relations France-Amérique. C'est en ces mots que Frédéric Castaing, président du salon, en a dressé le portrait : « De l'annonce par Christophe Colomb de sa découverte, au scénario original d'Orson Welles en passant par un poème de Rimbaud, des tracts surréalistes, une édition originale de L'éducation sentimentale, un manuscrit de Proust, une lettre de François Ier, une partition originale de Maurice Ravel… L'émotion sera au rendez-vous pour tous. »

Pour cette occasion unique, BAnQ a présenté l'exposition Mémoire du Nouveau Monde, qui met à l'honneur trésors et pièces rares appartenant à sa collection patrimoniale. Parmi ces précieux documents, on a pu admirer le premier traité de botanique de l'Amérique du Nord par Jacques Philippe Cornut (1635), un livre de prière du jésuite Jean-Baptiste de La Brosse, considéré comme l'un des premiers ouvrages imprimés au Québec en langue amérindienne (1767), une édition originale du récit de voyage de l'explorateur Henry Ellis, Voyage de la baye de Hudson (1749), la proclamation annonçant une récompense pour l'arrestation de Louis-Joseph Papineau (1837) et une édition originale de Refus global (1948).

Par ailleurs, Michel Brisebois, tour à tour libraire spécialisé en livres anciens, conservateur des livres rares de la Bibliothèque nationale du Canada, puis bibliothécaire spécialiste du livre ancien à BAnQ, a prononcé une conférence sur les grandes collections de BAnQ, leur évolution et le rôle de l'institution en ce qui a trait à la nouvelle réalité du livre ancien au Québec.

La participation de BAnQ au Salon international du livre ancien et de l'estampe, à Paris, lui a ainsi permis de faire découvrir la diversité de ses missions, des documents importants de ses collections et quelques-uns des plus de cinq millions de fichiers de sa vaste collection numérique, en accès gratuit sur son portail Internet.

Cette invitation de prestige témoigne sans contredit de la reconnaissance internationale de BAnQ, qui figure aujourd'hui parmi les plus grandes institutions culturelles au monde. Ce rayonnement international permet au Québec de faire découvrir à un public plus étendu la richesse de son patrimoine culturel.

Retour au menu

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.