À rayons ouverts, no 78 (hiver 2009)

Table des matières

La vie de BAnQ


Le traitement documentaire au Québec, revu et augmenté

par Maryse Trudeau, directrice des acquisitions et du traitement documentaire de la collection de prêt et de référence

Quel gestionnaire n'a jamais rêvé de réduire les coûts et les délais de traitement des documents que sa bibliothèque acquiert pour répondre aux besoins de ses usagers? Et de réduire les efforts que doit y consacrer son personnel? Service virtuel, le guichet unique de traitement documentaire offrira lors de sa mise en fonction aux bibliothèques québécoises un approvisionnement simplifié en données destinées à leurs catalogues. En une seule démarche, dès la sélection ou la commande, les bibliothèques trouveront les notices bibliographiques leur permettant de signaler les nouvelles acquisitions à leurs usagers et de les mettre en circulation rapidement.

À l'automne 2006, la Table de concertation des bibliothèques québécoises a émis des recommandations ayant toutes comme objectif de consolider le réseau des bibliothèques québécoises : création d'un catalogue collectif des bibliothèques québécoises et d'un réseau automatisé de prêts entre bibliothèques pour les bibliothèques publiques, implantation d'un guichet unique pour l'approvisionnement en données bibliographiques et accès gratuit à celles-ci pour les bibliothèques publiques et scolaires. En mai 2008, le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCF) a lancé son programme de soutien à la réalisation des recommandations émises par la Table avec l'octroi d'un budget récurrent de deux millions de dollars. Afin de permettre aux bibliothèques publiques d'améliorer leur infrastructure logicielle, le ministère financera également, en vertu du Plan québécois des infrastructures, 75 % des coûts d'acquisition et d'implantation d'un système intégré de gestion de bibliothèque dans le cadre de projets coopératifs régionaux ou interrégionaux.

Parallèlement à ces mesures, le MCCCF a annoncé son intention d'implanter un guichet unique de traitement documentaire en partenariat avec le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) et en a confié la réalisation à Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Pourquoi un guichet unique?

Le guichet a pour principal objectif d'offrir, en un seul endroit, un approvisionnement rapide et gratuit en notices bibliographiques et en notices d'autorité aux bibliothèques, et ce, pour tous les types de documents et pour tous les publics, qu'il s'agisse de livres en français, en anglais ou en d'autres langues, de CD, de DVD ou de ressources électroniques, voire d'autres documents de tout type. La première phase du projet vise particulièrement les bibliothèques publiques et scolaires.

Toujours avantageuse, la négociation de ressources pour un grand nombre d'utilisateurs permettra de donner accès gratuitement à des sources de notices bibliographiques et à des outils de traitement (par exemple, WorldCat d'OCLC ou le Répertoire des vedettes-matière de l'Université Laval) aux bibliothèques publiques et scolaires, en vertu de la subvention du MCCCF et du MELS. Les autres bibliothèques qui choisiront de participer au programme le feront selon un mode de financement à déterminer. Outre les outils et sources de traitement, le guichet unique négociera collectivement pour les bibliothèques québécoises les droits leur permettant d'ajouter à leurs catalogues l'image de la couverture du document, le résumé de la quatrième de couverture et d'autres éléments d'enrichissement, ce qui les rendra plus attrayants pour les usagers.

Selon le mode de fonctionnement envisagé dans le cadre d'un guichet unique, seuls les documents acquis par un nombre significatif de bibliothèques feront l'objet d'un traitement. Le nombre de titres qui seront traités annuellement est estimé à 25 000 : cela comprend la totalité de ceux qui sont acquis par les bibliothèques scolaires et la plupart de ceux qui sont acquis par les bibliothèques publiques. Celles-ci pourront trouver les notices bibliographiques des titres plus spécifiques dans les sources négociées et offertes dans le guichet.

Des gains pour les bibliothèques québécoises

Le guichet unique fournira des données bibliographiques qui répondront à l'ensemble des besoins des bibliothèques en matière de traitement documentaire. Le personnel des bibliothèques publiques et scolaires y gagnera en temps et en efficacité, les bibliothèques réduiront leurs coûts de traitement et, dans l'ensemble, les efforts consacrés à traiter plus d'une fois un même titre au Québec seront réduits. Nul doute que ces effets bénéfiques rejailliront sur le service direct aux usagers.

Retour au menu


 

Une revue savante pour BAnQ

par Sophie Montreuil, directrice de la recherche et de l'édition

À rayons ouverts ne sera bientôt plus la seule revue publiée par Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). Au printemps 2009, notre institution fera paraître le premier numéro d'une nouvelle publication annuelle destinée à faire rayonner les résultats de recherches mettant en valeur les fonds et les collections patrimoniales de BAnQ.

Au fil de ses quatre numéros par année, À rayons ouverts poursuit l'objectif de fournir une information de première main au personnel des milieux documentaires, aux enseignants, aux étudiants ainsi qu'au public en général quant aux nouveautés concernant entre autres les services, les ressources et les activités offertes par BAnQ. La nouvelle Revue de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, elle, se veut un outil de développement de la mission scientifique dont l'institution s'est dotée et qu'elle déploie parallèlement à ses mandats d'acquisition, de conservation et de diffusion du patrimoine publié, archivistique et filmique québécois.

Pluridisciplinaire et illustrée, la Revue de Bibliothèque et Archives nationales du Québec accueillera en ses pages des articles d'érudition qui s'inscriront dans l'un ou l'autre des deux créneaux de recherche privilégiés par l'institution. On y lira des travaux d'analyse qui exploiteront – selon des approches variées issues en majorité des sciences humaines et sociales – des corpus tirés des fonds et collections de BAnQ (dont des documents d'archives, des livres anciens, des journaux et des périodiques, des affiches, des estampes, des cartes postales et des cartes géographiques ainsi que des plans d'architecture), lesquels offrent une matière première d'une grande richesse à l'ensemble de la communauté scientifique. On y découvrira également des études portant sur des sujets liés aux missions de BAnQ tels que l'histoire et le développement des bibliothèques et des archives au Québec, l'histoire du livre et de l'édition au Québec, l'histoire des relations entre la France et le Québec ou encore l'histoire et la sociologie de la lecture au Québec.

Pour y faire paraître leurs propres travaux ou pour nourrir leur réflexion, les étudiants, les professeurs et les chercheurs trouveront dans la Revue de Bibliothèque et Archives nationales du Québec un outil de diffusion voué à l'avancement des connaissances sur le Québec, sur sa culture et sur son histoire. Les passionnés d'histoire, de littérature, de musique, d'art, de géographie, de sociologie, d'urbanisme et de théâtre ne sont pas en reste, puisqu'ils y feront des découvertes inédites quant à des corpus dont ils ne soupçonnaient parfois pas l'existence.

Le fonctionnement de la Revue de Bibliothèque et Archives nationales du Québec est encadré par un comité scientifique formé de représentants de l'institution et de professeurs rattachés à des universités québécoises. Les chercheurs intéressés à y publier leurs travaux sont invités à soumettre des propositions d'articles lors de l'appel à contributions lancé chaque automne. Les modalités d'abonnement et de distribution de la revue paraîtront sur le portail de BAnQ au printemps.

Au sommaire du premier numéro (printemps 2009)

Des recherches sur des corpus variés comprenant des archives judiciaires et notariales, des cartes géographiques, des programmes de spectacles, des livres illustrés, des manuscrits, des plans, des dessins d'architecture et des gravures. Des études en histoire du livre, en histoire des bibliothèques et en histoire de l'alphabétisation.

Retour au menu

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.