À rayons ouverts, no 78 (hiver 2009)

Table des matières

La vie de BAnQ


Le programme Agrément, un outil pour la conservation et la consultation des archives privées

par Éric Turcotte, archiviste-conseil pour la région de Chaudière-Appalaches
Direction du conseil et de l'action régionale

Le 8 octobre dernier, madame Lise Bissonnette, présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), a remis à madame Danielle Roy-Marinelli, mairesse de Lévis, un certificat attestant l'agrément du Secteur des archives privées historiques de cette municipalité. Cette reconnaissance de la qualité des activités et du professionnalisme du personnel du service d'archives privées de la Ville de Lévis a été rendue possible grâce au programme Agrément de BAnQ.

Élaboré et instauré au début des années 1990 en vertu des obligations juridiques prévues par la Loi sur les archives, par la Politique sur les archives privées et par le Règlement sur l'agrément d'un service d'archives privées, le programme Agrément a pour principal objectif de favoriser le développement d'une conscience collective à l'égard des archives privées et d'en assurer la conservation et la promotion. L'agrément vise ainsi à reconnaître les efforts des organismes et des communautés locales et régionales pour la conservation et la mise en valeur de leurs archives privées.

Les organismes admissibles à ce programme sont les services d'archives qui possèdent des archives privées concernant l'histoire du Québec, une aire de conservation et de consultation des archives ainsi que des appareils et du mobilier servant à la reproduction et à la consultation, en plus de compter au moins une personne responsable de leurs activités. Les services d'archives qui déposent une demande d'agrément auprès de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) doivent aussi répondre à certains critères impératifs. Ainsi, ils doivent posséder une quantité équivalente à 30 mètres linéaires de documents textuels ; leurs principaux fonds d'archives doivent être décrits dans un instrument de recherche; leur service de consultation doit être ouvert aux chercheurs en moyenne 25 heures par semaine ; enfin, ils doivent disposer d'aires de conservation à température et à humidité relative contrôlées. Une fois accordé, l'agrément est valide pour une période de deux ans et renouvelable pour la même durée.

Les services d'archives qui obtiennent cet agrément et qui ne font pas partie du secteur public sont admissibles au programme Soutien aux archives privées, qui prévoit un soutien financier pour leur fonctionnement.

Le réseau des services d'archives

Au cours des 18 dernières années, BAnQ a graduellement implanté un réseau de services d'archives agréés grâce à son programme Agrément. Après une période d'accalmie au début des années 2000, ce programme a repris de plus belle, depuis deux ans, avec l'agrément de quatre nouveaux services d'archives, dont la Société d'histoire et de généalogie des Hautes- Laurentides et, récemment, ceux de la Ville de Lévis, de la Société d'histoire de Drummond et de l'Association canadienne d'histoire ferroviaire. Le réseau compte actuellement 33 services d'archives privées agréés sur l'ensemble du territoire québécois. Les services agréés conservent plus de 12,4 kilomètres linéaires de documents textuels, 4,3 millions de photographies, 311 674 cartes et plans et près de 312 000 heures d'enregistrements audiovisuels. Les constituantes de ce réseau sont des partenaires privilégiés pour les centres d'archives régionaux de BAnQ en ce qui a trait plus spécifiquement à l'acquisition, à la conservation et à la diffusion des archives d'origine privée.

Grâce à son programme Agrément, BAnQ poursuit ainsi son objectif de doter progressivement chaque région – ou chaque sous-région d'importance – d'au moins un service d'archives agréé afin de consolider la conservation, l'accessibilité et la mise en valeur du patrimoine archivistique québécois.

Retour au menu


Le cinéma au Québec au temps du muet, 1896-1930

par Alain Boucher, chef de la Division de la numérisation
Direction des systèmes d'information

Le cinéma a fait son apparition au Québec il y a un peu plus de 100 ans. L'histoire de ses premiers temps constitue un vaste domaine d'exploration et d'étude pour le Groupe de recherche sur l'avènement et la formation des institutions cinématographique et scénique (GRAFICS) de l'Université de Montréal.

Soucieux de partager le résultat de ses travaux avec le grand public, le GRAFICS a établi un partenariat avec BAnQ et la Cinémathèque québécoise en vue de réaliser un site Web sur le sujet. Ce projet a bénéficié d'une contribution financière du Fonds des partenariats du programme Culture canadienne en ligne du ministère du Patrimoine canadien.

La page d'accueil du site révèle toute sa richesse. Les collections de BAnQ et de la Cinémathèque ont été largement mises à contribution : on peut y consulter des centaines d'articles de presse numérisés, d'affiches, de cartes postales et de photographies qui témoignent de l'émergence du cinéma au Québec. On peut aussi regarder une vingtaine de films d'époque.

La section des textes et documents offre des articles étoffés sur des sujets généraux (l'arrivée du cinéma au Canada, par exemple) et des renseignements plus brefs sur des questions spécifiques (le développement du cinéma ambulant, l'avènement de la censure, etc.). De courtes biographies dressent le portrait des pionniers du cinéma au Québec : cinéastes, comédiens, scénaristes, exploitants de salles et producteurs. Un glossaire initie l'internaute à la terminologie en usage à l'époque.

Pour se plonger dans le contexte de l'époque, on peut emprunter trois parcours interactifs qui situent le cinéma dans trois milieux différents : le monde rural au tournant du XXe siècle, un quartier ouvrier des années 1910 et l'environnement chic de citadins des années 1920. Des activités pédagogiques créées avec des enseignants sont également disponibles. Elles permettent aux jeunes du secondaire d'approfondir leurs connaissances sur l'histoire sociale, politique et culturelle du Québec et du Canada.

On accède à ce site à l'adresse : www.cinemamuetquebec.ca

 

Retour au menu

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.