À rayons ouverts, no 75 (printemps 2008)

Table des matières

Événements

La Direction de la programmation culturelle propose ce printemps deux nouvelles séries qui seront présentées à la Grande Bibliothèque.

Théâtre à lire

Cette nouvelle série combine la mise en lecture et la rencontre d'un auteur dramatique. Des comédiens s'adonnent au travail de préparation d'une lecture publique. Ils cherchent les bons gestes et les intonations justes, explorent les multiples façons de rendre un texte. L'auteur est ensuite invité à commenter la lecture, à préciser ses intentions et à décrire son parcours personnel. Un voyage au cœur de la création.

Mercredi 14 mai, 19 h 30

Rendez-vous avec Jean Marc Dalpé, lauréat de plusieurs Prix littéraires du Gouverneur général dans les catégories théâtre ainsi que romans et nouvelles. Sa pièce Août, un repas à la campagne, créée l'an dernier, a reçu un très bel accueil. Ce comédien, traducteur et scénariste a écrit une quinzaine d'autres pièces, dont Le chien et Lucky Lady. Parallèlement à la lecture d'extraits de ses textes, il nous parle de son travail d'auteur qui donne des voix, souvent cinglantes, aux gens d'ici.

Cette coproduction de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et du Centre des auteurs dramatiques (CEAD) se poursuivra à l'automne 2008.

La science du bien vieillir

Trois grandes conférences scientifiques, présentées par des chercheurs, suivies d'échanges avec des personnalités connues.

Animatrice : Carole Vallières, journaliste
Ces conférences sont présentées en collaboration avec l'Université du Québec à Montréal (UQAM).

 Jeudi 1er mai, 19 h

Il n'y a pas d'âge pour apprendre

Conférencier : Louis Bherer, professeur de psychologie à l'UQAM, chercheur-boursier (FRSQ) au Centre de recherche de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal, directeur du Laboratoire d'étude de la santé cognitive des aînés (LESCA). Coauteur de Psychologie du vieillissement : une perspective cognitive (de Boeck, 2005).

Le cerveau adulte a la capacité de générer de nouvelles cellules et ne cesse de se remodeler. Louis Bherer parle des bienfaits sur le vieillissement de l'activité intellectuelle et du maintien des habiletés de communication. Il propose des stratégies gagnantes pour bien vieillir et pour gérer son actif cérébral : réfléchir, lire, apprendre, activer sa mémoire, tout en continuant d'être en relations avec les autres et avec soi-même. Bref, rester jeune en « faisant fonctionner ses neurones ». À la fin de la présentation de Louis Bherer, deux personnalités actives et engagées s'entretiendront avec le conférencier et le public sur ce qui les garde alertes et performantes. Des modèles à suivre?

 Jeudi 8 mai, 19 h

Mieux manger pour mieux vieillir

Conférencière : Guylaine Ferland, professeure titulaire au Département de nutrition (Faculté de médecine) de l'Université de Montréal et chercheuse à l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal. Auteure d'Alimentation et vieillissement (Presses de l'Université de Montréal, 2003).

La stimulation intellectuelle, l'activité physique et la nutrition sont parmi les moyens d'intervention les plus reconnus pour freiner le déclin lié à l'âge. Guylaine Ferland s'intéresse à la relation entre nutrition et vieillissement et pose la question: la nutrition peut-elle nous aider à mieux vieillir? L'étude NuAge, à laquelle elle participe, cherche à distinguer les différentes composantes alimentaires qui agissent sur la perception, la mémoire et l'intelligence. Le font-elles seules ou en synergie avec d'autres éléments? Certaines composantes sont-elles plus efficaces que d'autres? Les aliments miracles existent-ils? À la suite de la communication de Guylaine Ferland, deux invités feront part de leurs réflexions à la conférencière et au public et parleront de la valeur des aliments et du plaisir de bien manger.

 Jeudi 15 mai, 19 h

Ardente vieillesse : les atouts des nouveaux aînés

Conférencier : Dr Réjean Hébert, doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke, président du Réseau universitaire intégré en santé (RUIS) de Sherbrooke. Codirecteur du Précis pratique de gériatrie (Édisem, dernière édition 2007).

Le Dr Réjean Hébert et deux personnalités bien connues du public échangeront sur la place des aînés dans notre société et l'adaptation du système de santé au vieillissement de la population. Quelles valeurs et quels changements devrons-nous mettre de l'avant pour nous permettre de mieux vieillir? Sommes-nous prêts à les adopter? Les personnes âgées peuvent-elles contribuer à l'émergence de valeurs plus humanistes?

Retour au menu.


L'édition numérique du Dictionnaire des œuvres littéraires du Québec : un patrimoine littéraire sur le net

par Mariloue Sainte-Marie, agente de recherche
Direction de la recherche et de l'édition

La collection numérique de Bibliothèque et Archives nationale du Québec se développe encore. Depuis peu, le premier volume du monumental Dictionnaire des œuvres littéraires du Québec (DOLQ), un ouvrage de référence comptant actuellement sept tomes, s'est ajouté à la banque d'imprimés numérisés offerts sur le portail de l'institution. Fort d'un partenariat avec l'éditeur Fides, BAnQ a mis ainsi à la disposition des chercheurs et du grand public un indispensable outil de connaissance de la littérature québécoise. Après ce coup d'envoi, la bibliothèque numérique de BAnQ sera régulièrement enrichie par la mise en ligne d'un nouveau tome du DOLQ.

Depuis la parution en 1980 d'un premier volume couvrant une plage de temps allant de la Nouvelle-France au début du XXe siècle, le DOLQ recense sans discrimination quant à leur valeur esthétique les œuvres littéraires québécoises. Les classiques de la littérature côtoient ainsi les publications confidentielles d'auteurs oubliés. Pour l'équipe d'universitaires à l'origine du Dictionnaire, l'objectif principal était de « refléter l'activité littéraire de chaque époque d'après l'idée qu'elle-même se faisait de la littérature1 ». Témoignant d'une période durant laquelle ce qu'on appelait la Littérature incluait aussi la philosophie, l'histoire, la géographie ou encore l'apologie chrétienne, le premier volume du DOLQ s'avère unique en regard des volumes qui le suivront. À côté des œuvres dites d'imagination (recueils de poésie, romans, pièces de théâtre) s'affichent des récits de voyage, des vies de religieux ou encore des monographies de paroisse. En fait, c'est tout un pan de l'activité intellectuelle au Canada français que révèle ce tome inaugural.

En plus d'avoir accès aux articles du DOLQ qui offrent un résumé ainsi qu'une analyse des œuvres et un aperçu de leur réception critique, les usagers qui consulteront la version numérique de l'outil de référence auront la possibilité d'effectuer des recherches par genre littéraire de même que par période et par année de publication. En quelques clics, il sera par exemple possible de repérer tous les romans écrits entre 1850 et 1900. Une fort utile nouveauté qui saura à coup sûr satisfaire la curiosité des amateurs de littérature québécoise!


1 Maurice Lemire (dir.), Dictionnaire des œuvres littéraires du Québec, Montréal, Fides, 1980, vol. I, p. IX.

Retour au menu.


Colloque Passeurs d'histoire(s) au Centre d'archives de Montréal

par Sophie Montreuil, directrice de la recherche et de l'édition

L'imprimé n'a pas de frontières : voilà certes un constat qui peut étonner en cette période qui tend à nous faire croire que l'électronique est le grand gagnant des supports aptes à voyager facilement. Hier comme aujourd'hui, l'imprimé comme vecteur de savoir, de savoir-faire, de valeurs et d'idéologies a pourtant marqué l'histoire par les déplacements qui l'ont mené d'un pays à un autre, d'un continent à un autre, d'une culture à une autre. Les recherches récentes en histoire du livre montrent clairement que la compréhension des réseaux internationaux dans lesquels s'inscrivent les phénomènes éditoriaux est d'autant plus nécessaire aux littéraires et aux historiens qu'elle rend compte de la richesse et de la polyvalence de l'imprimé.

Organisé par Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), la Bibliothèque nationale de France (BnF) et le Groupe de recherche sur l'édition littéraire au Québec (GRÉLQ) de l'Université de Sherbrooke, le colloque Passeurs d'histoire(s). Figures des relations France-Québec en histoire du livre invite ses participants à (re)découvrir les auteurs, les intellectuels, les libraires, les éditeurs, les communautés, les associations et les organismes qui ont joué un rôle clé de relais entre la France et le Québec dans le domaine du livre. Près de 50 chercheurs en provenance du Québec, du Canada, de la France, de la Belgique et de l'Allemagne se pencheront sur les relations et les réseaux formels ou informels, réels ou symboliques qui se sont ainsi développés, de part et d'autre de l'océan, depuis les débuts de la Nouvelle-France jusqu'à nos jours.

Le colloque se tiendra du 10 au 13 juin prochain au Centre d'archives de Montréal de BAnQ, situé au 535, avenue Viger Est à Montréal. Il s'ouvrira par une séance « hommage » à trois pères fondateurs de l'histoire du livre, Henri-Jean Martin, Roméo Arbour et Claude Galarneau. Ce dernier, professeur émérite de l'Université Laval, clôturera la soirée par un retour sur son parcours d'historien.

On trouvera les détails concernant l'inscription sur le portail de BAnQ (www.banq.qc.ca).

Comment s'inscrire au 74e congrès de l'IFLA?

Pour s'inscrire, il est nécessaire de remplir le formulaire conçu à cette fin, disponible sur le site Internet de l'IFLA (www.ifla.org) et sur le site Internet de l'ASTED (www.asted.org). Il existe deux formulaires d'inscription différents en raison des devises utilisées au Canada ($ CAN) et en Europe (euro).

La date limite pour les inscriptions hâtives est le 7 mai 2008. La date limite de préinscription au moyen d'Internet et des formulaires papier est le 25 juillet 2008. Chaque participant actif doit remplir un exemplaire du formulaire d'inscription en caractères d'imprimerie.

Pour toute question au sujet de l'inscription, veuillez écrire à : wlic2008reg@congrex.com.

Le formulaire d'inscription officiel doit être envoyé, par télécopieur ou par courrier, à l'adresse suivante :
Conference Secretariat IFLA WLIC 2008
4b, 50 Speirs Wharf
Port Dundas, Glasgow G4 9TH
Télécopieur : +44 (0) 207 117 4561

Retour au menu

 

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.