À rayons ouverts, no 70 (hiver 2007)

Table des matières

Expositions / Événements


Expositions

En ce début de 2007, notre grande fresque 300 ans de manuels scolaires au Québec continue de tenir l'affiche et d'attirer un public varié. Les visiteurs accourent nombreux afin de se plonger dans les pages qui ont habité leurs jeunes années et celles des générations qui les ont précédés. Ailleurs, la page se tourne sur plusieurs des grandes expositions de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). Au Centre d'archives de Montréal, une figure majeure de la conservation de notre patrimoine, L'intendant Hocquart, a tiré sa révérence et, avec lui, plus de 200 documents qui ont retracé le parcours de cet homme sans lequel un nombre important de documents datant du Régime français auraient été à jamais perdus. Lui succédera bientôt, dans la même salle du Centre d'archives de Montréal, un hommage aux « Messieurs » de Saint-Sulpice et à leur bibliothèque, formée pendant dans la première moitié du XVIIIe siècle.

Du nouveau sous tous les horizons

Du côté de l'Espace Jeunes, à la Grande Bibliothèque, s'est terminé un cycle consacré à l'entomologie qui a regroupé, autour du populaire Abécédaire des insectes, des présentations de vivariums ainsi qu'une exposition sur Les Ornithoptères : des papillons aux ailes d'oiseaux. Pendant l'été de 2006, une étude réalisée par des muséologues de l'École du Louvre, en stage chez nous, a permis de déterminer les impacts de cette dernière exposition auprès du jeune, et moins jeune, public, ainsi que la façon dont celle-ci a pu modeler les perceptions de nos visiteurs quant aux rapports entre les humains et les insectes. En ce début d'année, suivant une règle d'alternance que nous nous sommes fixée, entre des expositions à caractère scientifique et d'autres à caractère artistique et littéraire, ce cycle cède la place à une exposition consacrée au Petit Chaperon rouge.

Du côté du Centre de conservation, à Montréal, le nouvel espace d'exposition inauguré en mai dernier et qui avait accueilli La carte postale, sur la piste ou à la plage fera place à d'autres de nos collections spéciales, cette fois regroupées autour du livre d'artiste québécois publié à grand tirage et fabriqué industriellement, qu'on appelle le « graphzine ».

En région, au Centre d'archives de l'Outaouais, où la généalogie a été en vedette pendant plusieurs mois grâce à l'exposition À la recherche de vos ancêtres, ce sera au tour de l'histoire des sports de retenir l'attention, alors que les richesses archivistiques de plusieurs associations sportives de la région outaouaise seront mises à contribution.

Ce n'est là qu'un aperçu des expositions qui attendent les visiteurs de BAnQ partout sur le territoire québécois et qui leur sont accessibles gratuitement, aux heures habituelles d'ouverture de chacun des édifices que comporte notre réseau.

Une histoire de la reliure d'art au Québec

Jusqu'au 1er avril 2007
Grande Bibliothèque, Collection nationale, niveau 1

Tour à tour élégante, fantaisiste et somptueuse, la reliure invite, par le regard et le toucher, le lecteur à se plonger dans le livre. Présentant une sélection très éclectique d'une quarantaine de reliures dont la majorité proviennent des collections spéciales de BAnQ, cette exposition retrace, sur deux siècles, l'évolution de ce métier d'art qu'est la reliure. À travers la variété de styles, de matériaux et de thématiques représentés, le livre vous offre aussi un commentaire sociologique sur l'époque de sa création. L'ajout d'un corpus documentaire composé de photographies, d'articles de journaux et d'artéfacts révèle les grands courants mis en oeuvre dans les principaux établissements d'enseignement et ateliers des créateurs et agrémente ce panorama historique.

Production : Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Commissaire : Danielle Blouin
Spécialiste de l'estampe et des méthodes d'impression, Danielle Blouin a à son actif plusieurs projets de collaboration avec des artistes en arts visuels.

300 ans de manuels scolaires au Québec

Jusqu'au 27 mai 2007
Grande Bibliothèque, Salle d'exposition principale, niveau M

Premier livre feuilleté par des générations entières de Québécois, le manuel scolaire a connu une progression spectaculaire depuis près de 300 ans. Du premier manuel rédigé à l'intention des Québécois mais publié en France en 1702 – le Catéchisme du diocèse de Québec – en passant par le Catéchisme du diocèse de Sens, premier livre imprimé au Québec en 1765, on atteint une masse de plus de 3600 manuels édités durant la décennie 1990. Cependant, l'intérêt du manuel ne se limite pas à l'importance de son tirage. En effet, il informe sur le contenu du savoir dispensé dans les salles de cours et sur les méthodes d'enseignement et d'apprentissage. Il reflète les valeurs transmises aux générations montantes. Il s'inscrit dans le circuit de production des biens et des services depuis sa rédaction jusqu'à sa diffusion. L'exposition illustre la complexité du manuel, les forces qui le modèlent, le savoir-faire des artisans qui l'ont produit. Elle évoque également le milieu dans lequel il a été utilisé. Intermédiaire privilégié entre le savoir et l'apprenant, le manuel se présente comme un premier instrument de libération; grâce à lui, l'enfant tient l'école entre ses mains.

Production : Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Commissaires : Paul Aubin et Soraya Bassil
Paul Aubin est chercheur affilié au Centre interuniversitaire d'études québécoises de l'Université Laval ; il a entrepris l'étude systématique du manuel scolaire québécois. Soraya Bassil est muséologue ; elle collabore au Groupe de recherche sur l'éducation et les musées de l'UQAM.

Gaston Miron, l'œuvre-vie

Jusqu'au 3 juin 2007
Grande Bibliothèque, Section Arts et littérature, niveau 1

Produite par BAnQ pour souligner le 10e anniversaire du décès du poète, l'exposition Gaston Miron, l'oeuvre-vie retrace le parcours biographique et littéraire d'un écrivain dont l'oeuvre maîtresse, L'homme rapaillé, est considérée comme l'une des plus marquantes des littératures de langue française. Une grande variété de documents y trouvent place, notamment des photographies, des affiches et des objets ayant appartenu au poète, des livres et des manuscrits provenant du fonds d'archives Gaston- Miron et des collections de BAnQ ainsi que des films et des enregistrements sonores. Des « paysages originels » de Sainte-Agathe-des-Monts, où Miron est né et où il repose aujourd'hui, aux lieux « du non-poème et du poème» s'esquisse un récit de vie à travers lequel apparaissent les chemins de l'histoire du Québec moderne.

Production : Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Commissaire : Marie-Andrée Beaudet
Compagne de Gaston Miron, Marie-Andrée Beaudet est professeure au Département des littératures de l'Université Laval. Elle vient de faire paraître, aux Éditions de l'Hexagone, un magnifique Album qui retrace en images la vie du poète.

Le Petit Chaperon rouge à pas de loup

Jusqu'au 4 novembre 2007
Grande Bibliothèque, Espace Jeunes, niveau M

Le rouge du petit manteau, le panier, la galette, la forêt et le loup : qui ne connaît pas l'histoire du Petit Chaperon rouge? Cette exposition propose une interprétation ludique et colorée d'un conte emblématique de la tradition orale, devenu un classique de la littérature grâce aux versions de Charles Perrault et des frères Grimm. Des illustrations originales, des artefacts, des documents rares et anciens ainsi que des ouvrages plus contemporains entraînent le visiteur dans l'univers « grandeur nature » du Petit Chaperon rouge. En parcourant l'Espace Jeunes, chacun pourra choisir le trajet de la fillette ou celui du loup pour aller « tirer la chevillette » chez la mère-grand dans une forêt mystérieuse.

Production : Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Commissaires : Annie Langlois et Pascale Grenier
Annie Langlois est l'auteure de cinq livres destinés aux jeunes lecteurs et d'une thèse de doctorat portant entre autres sur Le Petit Chaperon rouge. Pascale Grenier est bibliothécaire à l'Espace Jeunes de la Grande Bibliothèque.

La Bibliothèque de « Ces Messieurs »
Le livre chez les Sulpiciens en Nouvelle-France

Du 20 mars au 15 septembre 2007
Centre d'archives de Montréal, salle d'exposition principale

Dans le cadre du 350e anniversaire de l'arrivée des Sulpiciens en Nouvelle-France, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) propose une exposition qui regroupe une cinquantaine d'ouvrages des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles issus de sa collection de livres anciens. Les livres, dont certains ont appartenu à des personnages influents de l'époque, témoignent de la profondeur et de la diversité de la bibliothèque de « Ces Messieurs » de Saint-Sulpice : théologie et piété bien sûr, mais aussi philosophie, littérature, droit, histoire, médecine, architecture, métiers et linguistique. L'exposition permet également, grâce aux nombreuses marques de provenance, de montrer l'apport individuel de certains des premiers Sulpiciens, hommes de Dieu, humanistes et administrateurs, à la formation de la bibliothèque du Séminaire de Saint-Sulpice.

Production : Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Commissaires : Michel Brisebois et Julie Roy
Michel Brisebois est spécialiste du livre ancien à la Direction de la recherche et de l'édition de BAnQ. Julie Roy est archiviste à Bibliothèque et Archives Canada.

Les archives d'hier et de demain

Jusqu'au 30 juin 2008
Centre d'archives de Québec, salle Pierre-Georges-Roy

L'exposition Les archives d'hier et de demain met en valeur des documents d'archives de diverses époques agrémentés de quelques objets de la collection d'archéologie du ministère de la Culture et des Communications. Elle s'articule autour de trois grandes thématiques : l'histoire de l'archivistique, l'histoire, la mission, les mandats et le développement des Archives nationales du Québec et, finalement, les défis de l'archivistique contemporaine.

Graphzines et autres publications d'artistes

Jusqu'au 23 novembre 2007
Centre de conservation, hall d'entrée

Conçus par des créateurs québécois – photographes, bédéistes, designers, infographistes ou illustrateurs –, les graphzines et autres publications d'artistes présentés dans cette exposition dévoilent quelques-uns des grands courants actuels du domaine du livre d'artiste. Ces ouvrages résolument visuels pastichent des éléments empruntés au récit, à l'inventaire, à l'ouvrage scientifique et au catalogue, et portent un regard tantôt humoristique, tantôt critique sur la société d'aujourd'hui. Les œuvres exposées illustrent la richesse du volet contemporain de la collection de 3000 livres d'artistes et ouvrages de bibliophilie de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Production : Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Commissaire : Sylvie Alix
Sylvie Alix est l'auteure de plusieurs publications portant sur le livre d'artiste. Elle a aussi signé de nombreuses expositions organisées dans différentes institutions canadiennes qui exploraient la thématique du livre d'artiste.

L'évolution du sport en Outaouais 1870-1970

Jusqu'au 17 septembre 2007
Centre d'archives de l'Outaouais

Le sport a toujours fait partie de la vie des communautés. Cette exposition raconte son histoire et son évolution en Outaouais. Elle met en scène des sports méconnus ou simplement disparus : crosse, balle au mur et baseball aquatique. Elle retrace également l'origine de disciplines sportives incontournables ou qui connaissent un regain de popularité, et ce, pour la plus grande joie des sportifs : hockey, baseball, ski, raquette, curling et golf. À travers les textes, les archives et les artefacts, on prendra connaissance de l'influence qu'ont exercée les immigrants, les collèges, le patronat et le milieu ouvrier sur la diversification et la démocratisation de la pratique sportive.

Production : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Centre régional d'archives de l'Outaouais et Ville de Gatineau, en collaboration avec l'Association athlétique et sociale Hull Volant.

Grande Bibliothèque
475, boulevard De Maisonneuve Est, à Montréal
Expositions accessibles du mardi au vendredi, de 10 h à 22 h, et la fin de semaine, de 10 h à 17 h. Information : 514 873-1100

Centre de conservation
2275, rue Holt, à Montréal
Exposition accessible du mardi au vendredi, de 9 h à 17 h.
Information : 514 873-1100

Centres d'archives
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec (Rouyn- Noranda), Bas-Saint-Laurent et Gaspésie–Îles-de-la- Madeleine (Rimouski), Côte-Nord (Sept-Îles), Estrie (Sherbrooke), Mauricie et Centre-du-Québec (Trois- Rivières), Montréal, Outaouais (Gatineau), Québec, Saguenay–Lac-Saint-Jean (Saguenay)

Coordonnées complètes à www.banq.qc.ca

Retour au menu.


Événements

Romance nocturne à la Grande Bibliothèque

par Claude Brisebois , conceptrice de l'événement
Livres etcetera

La Grande Bibliothèque accueillera en mars une deuxième Nuit blanche. Bercés par le temps et les éléments, auteurs, conteurs, comédiens, danseurs, musiciens et acrobates charmeront le public lors de cette nuit envoûtante qui gardera tous les sens en éveil.

Dans le cadre de la Nuit blanche, un événement du festival Montréal en lumière, l'Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ), Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et Livres etcetera présentent Romance nocturne à la Grande Bibliothèque, dès 21 h le samedi 3 mars, et ce, jusqu'à 4 h 30, le dimanche 4 mars.

Aménagée au Café des lettres, qui compte une cinquantaine de places, la Petite scène des beaux parleurs sera la tribune des conteurs. Ceux-ci se succéderont au fil de la nuit pour transporter les spectateurs dans des mondes extraordinaires habités de légendes mythiques et de contes populaires. Des confins des terres glacées du Grand Nord jusqu'aux grands espaces désertiques de l'Afrique, ils nous feront voyager en mots et en musique.

La Grande scène des romances, située dans l'Auditorium (300 places), mettra en valeur le roman et la poésie. Le public est convié à partager toute une gamme d'émotions, à travers des moments d'intimité, de grands frissons, de joie intense et de chaleur torride. Les textes d'auteurs comme Guillaume Vigneault, Stéphane Bourguignon, Gaston Miron, François Dompierre, Dany Laferrière, Jean-Jacques Pelletier, Marie-Sissi Labrèche, Robert Lalonde, Félix Leclerc et bien d'autres seront livrés par des comédiens et artistes de talent. Les amateurs de poésie, de fiesta tropicale ou encore de littérature érotique vivront un pur moment de bonheur en venant assister à cette Romance nocturne à la Grande Bibliothèque.

Place aux mots et aux auteurs sur la scène!

par Line Petitclerc, chargée de projet pour les spectacles littéraires et conférences
Direction de la programmation

Plusieurs spectacles littéraires et mises en lecture seront présentés à la Grande Bibliothèque au cours des prochains mois, mettant les mots et les auteurs à l'honneur. En voici un aperçu. Pour célébrer la Journée de la Femme, le 8 mars, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) présentera une lecture-spectacle intitulée Les mots pour dire Marie, en hommage à Marie Cardinal. Auteure, professeure de philosophie, traductrice, journaliste, essayiste, comédienne à ses heures, Marie Cardinal (1929- 2001) a écrit de nombreux romans à succès (Écoutez la mer, La clé sur la porte, Une vie pour deux, Cet été-là, Les grands désordres, Amour… amours et, bien sûr, Les mots pour le dire). Cette lecture à trois voix rappellera la femme exceptionnelle qu'a été Marie Cardinal, dans toute sa force et sa fragilité. La mise en lecture est de Sophie Faucher, qui sera accompagnée sur scène par Marie Brassard et Sophie Clément ainsi que par la chanteuse Sylva Balassanian.

Le jeudi 5 avril sera présenté Hommage à nos poètes : Rina Lasnier et Jean-Guy Pilon, produit par BAnQ en collaboration avec l'Académie des lettres du Québec. Cette lecture-spectacle, mise en scène par Martin Faucher, fera revivre les mots de la grande poète québécoise Rina Lasnier (1915-1997). Figure marquante de la poésie québécoise du XXe siècle, Rina Lasnier a touché le cœur de ses lecteurs par une poésie empreinte de spiritualité et d'intensité, de mysticisme et d'amour. Un hommage sera aussi rendu à Jean-Guy Pilon, poète de l'espoir dont les écrits sont un vrai hymne à la vie et à la lumière. Un coup de chapeau sera aussi offert à une jeune poète de la relève, Martine Audet.

Le jeudi 26 avril, BAnQ et la compagnie de production « et Jules à mes côtés… » proposeront le spectacle littéraire J'ai commencé mon éternité, qui aborde le délicat sujet de la maladie d'Alzheimer et qui met en lumière le rôle des proches de la personne atteinte. Conçu à partir de deux récits bouleversants d'Édith Fournier (qu'on a pu voir notamment dans le documentaire Édith et Michel de Jocelyne Clarke), le spectacle met en scène les excellentes comédiennes Françoise Faucher et Louise Laparé. La mise en lecture est signée Marie-Louise Leblanc.

Appel à communications

par Sophie Montreuil, agente de recherche
Direction de la recherche et de l'édition

À moins d'un an de l'ouverture des festivités, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) se prépare activement à commémorer le 400e anniversaire de la présence française en Amérique, en corrélation avec l'événement Québec 1608-2008. Entre autres activités et événements, l'institution organise un colloque scientifique d'envergure internationale intitulé Passeurs d'histoire(s). Figures des relations France- Québec en histoire du livre. Au nom de ses deux principaux partenaires, la Bibliothèque nationale de France et le Groupe de recherche sur l'édition littéraire au Québec de l'Université de Sherbrooke, BAnQ invite les professeurs, étudiants et chercheurs intéressés par le sujet à soumettre une proposition de communication d'ici au 1er mai 2007.

Les communications devront analyser le rôle de « passeur culturel » joué par les figures connues et moins connues de l'histoire du livre et des relations Appel à communications France-Québec. Ces personnes pourront s'être illustrées dans divers secteurs, notamment la production et la diffusion du livre, la critique, l'enseignement et la recherche. L'objectif du colloque consiste à montrer comment ces « hommes et femmes du livre » ont contribué au développement des relations France-Québec en œuvrant au sein d'institutions, d'associations et d'entreprises liées au domaine du livre ou encore en mettant à profit les réseaux formels ou informels qu'ils ont été appelés à créer dans l'exercice de leurs fonctions.

De par son objet, le colloque Passeurs d'histoire(s) se veut résolument interdisciplinaire. Sont appelés à y participer aussi bien des historiens, des littéraires et des bibliothécaires que des historiens de l'art, des musicologues et des chercheurs rattachés à d'autres disciplines (traduction, sociologie, géographie, etc.). Pour tout renseignement sur le colloque ou sur les modalités de soumission des propositions de communications, veuillez contacter Sophie Montreuil au 514 873-1101, poste 3790, ou à sophie.montreuil@banq.qc.ca.

Retour au menu

 

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.