À rayons ouverts, no 69 (automne 2006)

Table des matières

Expositions / Événements


Les expositions : la saison des bilans

par France Gascon,
directrice de la programmation

Pas moins de 11 expositions différentes se succèdent au cours de l'automne 2006 dans les diverses aires d'exposition dont dispose dorénavant Bibliothèque et Archives nationales du Québec partout à travers le territoire.

La Grande Bibliothèque demeure le principal lieu d'accueil des expositions. Les centres d'archives, récemment intégrés à l'institution, ne sont toutefois pas en reste puisqu'une programmation d'expositions temporaires s'y met progressivement en place. Le Centre de conservation à Montréal s'est lui aussi vu enrichi, récemment, d'une aire d'exposition où les visiteurs peuvent découvrir nos collections spéciales, grâce à des expositions thématiques qui leur sont proposées. D'autres expositions, présentées hors site, et notamment au Salon du livre de Montréal, seront également annoncées au cours de l'automne.

Le regard de l'historien domine la programmation de l'automne 2006. Ambitieuses et fort attendues, les deux expositions 300 ans de manuels scolaires au Québec et Une histoire de la reliure d'art au Québec ont forcé les commissaires à faire des choix difficiles, car il s'agissait dans ces deux cas de monter de toutes pièces les premières manifestations se proposant d'offrir un bilan de la production québécoise dans ces domaines. La matière était abondante et les découvertes n'ont pas manqué. L'art du relieur demeure méconnu et l'occasion est donc donnée au public de se familiariser autant avec les techniques qu'avec les principaux créateurs qui ont marqué l'évolution de la discipline ici au Québec. Quant aux manuels scolaires, que nous sommes allés chercher parfois aussi loin qu'à la Library of Congress à Washington et à la Bibliothèque nationale de France, on ne doute pas que ces trésors retrouvés auront le pouvoir de faire surgir chez le visiteur un sentiment paradoxal de grande familiarité et de grande étrangeté, tant le manuel a pu colorer notre enfance et notre adolescence et tant les productions, si abondantes, ont pu, toutes, si vite devenir périmées. La scénographie de cette dernière exposition s'est attachée à mettre en valeur les univers visuels si particuliers dans lesquels se sont déployés les manuels et les outils pédagogiques qui les accompagnaient.

Du côté des centres d'archives, celui de l'Outaouais propose dans À la recherche de vos ancêtres une exposition qui attire tant les amateurs de généalogie que les spécialistes, tous curieux de voir résumées dans leurs grandes lignes les règles définissant la recherche généalogique, une discipline et une passion qui font déjà converger plusieurs généalogistes vers Gatineau. La programmation d'automne invite aussi à faire un détour du côté des Quartiers ouvriers d'autrefois, recréés par la magie de photographies anciennes et analysés avec force détails sur le plan de l'histoire sociale et industrielle du Québec : film et documents accompagnent également l'exposition, qui fait le pont avec notre collection en sciences sociales, toute proche, à la Grande Bibliothèque. Cette série va se clore, en décembre, par un hommage à Gaston Miron, dans une exposition intitulée L'œuvre-vie, qui propose d'aller à la rencontre de l'homme en même temps que de l'écrivain, trop tôt disparu il y a maintenant 10 ans. Plusieurs expositions poursuivent également leur période de présentation au cours des prochains mois. L'ensemble des expositions est accessible gratuitement, partout à travers le réseau BAnQ, aux heures habituelles d'ouverture au public de chacun de nos édifices.

À l'affiche de BAnQ cet automne

Du nouveau sous tous les horizons

Du côté de l'Espace Jeunes, à la Grande Bibliothèque, s'est terminé un cycle consacré à l'entomologie qui a regroupé, autour du populaire Abécédaire des insectes, des présentations de vivariums ainsi qu'une exposition sur Les Ornithoptères : des papillons aux ailes d'oiseaux. Pendant l'été de 2006, une étude réalisée par des muséologues de l'École du Louvre, en stage chez nous, a permis de déterminer les impacts de cette dernière exposition auprès du jeune, et moins jeune, public, ainsi que la façon dont celle-ci a pu modeler les perceptions de nos visiteurs quant aux rapports entre les humains et les insectes. En ce début d'année, suivant une règle d'alternance que nous nous sommes fixée, entre des expositions à caractère scientifique et d'autres à caractère artistique et littéraire, ce cycle cède la place à une exposition consacrée au Petit Chaperon rouge.

Du côté du Centre de conservation, à Montréal, le nouvel espace d'exposition inauguré en mai dernier et qui avait accueilli La carte postale, sur la piste ou à la plage fera place à d'autres de nos collections spéciales, cette fois regroupées autour du livre d'artiste québécois publié à grand tirage et fabriqué industriellement, qu'on appelle le « graphzine ».

En région, au Centre d'archives de l'Outaouais, où la généalogie a été en vedette pendant plusieurs mois grâce à l'exposition À la recherche de vos ancêtres, ce sera au tour de l'histoire des sports de retenir l'attention, alors que les richesses archivistiques de plusieurs associations sportives de la région outaouaise seront mises à contribution.

Ce n'est là qu'un aperçu des expositions qui attendent les visiteurs de BAnQ partout sur le territoire québécois et qui leur sont accessibles gratuitement, aux heures habituelles d'ouverture de chacun des édifices que comporte notre réseau.

Quartiers ouvriers d'autrefois 1850-1950

Jusqu'au 19 novembre 2006
Grande Bibliothèque, Espace de la section Arts et littérature, niveau 1

L'exposition offre un voyage à travers un dédale de rues, celles de plusieurs quartiers de Montréal, de Québec et de Sherbrooke, trois villes parmi les premières cités industrielles du Québec. S'échelonnant sur un siècle (1850-1950), les photographies réunies pour l'exposition illustrent à la fois les conditions de vie des ouvriers de l'époque et leurs lieux de travail, où ils passaient la plus grande partie de leur existence. Les images racontent le quotidien d'hommes, de femmes et d'enfants et évoquent l'atmosphère d'années difficiles. L'exposition a été produite par Les Publications du Québec et est tirée du livre du même titre publié dans la collection Aux limites de la mémoire. Un choix de livres reliés à la sociologie du travail et tirés des collections de BAnQ enrichit la présentation.

La carte postale, sur la piste ou à la plage

Jusqu'au 8 décembre 2006
Centre de conservation, hall

Produite par BAnQ à partir de sa Collection patrimoniale, La carte postale, sur la piste ou à la plage met en lumière les liens qui existent entre l'apparition de la carte postale, liée au développement du tourisme, et la pratique des sports à l'ère moderne, elle-même expression de la société des loisirs. Regroupant plus de 250 cartes postales produites depuis le début du XXe siècle jusqu'à sa toute fin, l'exposition pose quelques jalons de l'évolution de la carte postale au Québec, mettant en relief sa portée sociologique, ethnologique, économique, culturelle, symbolique et esthétique. Se trouve également esquissée, en parallèle, une histoire des pratiques sportives qui témoigne de l'évolution des styles de vie au sein de la société québécoise. Cette exposition est la première à prendre place dans le nouvel espace d'exposition du Centre de conservation de BAnQ.

Commissaire : Direction de la recherche et de l'édition, BAnQ

Raconter l'histoire au Québec, hier et aujourd'hui

Du 16 au 20 novembre 2006

Salon du livre de Montréal Produite par BAnQ, en co-commissariat avec le Département d'histoire de l'UQAM, cette exposition invite à la découverte de l'histoire du Québec telle que celle-ci a été publiée depuis 150 ans.

Des forêts et des hommes 1880-1982

Jusqu'au 15 décembre 2006
Centre d'archives du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Cette exposition produite par Les Publications du Québec relate les différentes étapes de l'exploitation forestière (1880-1982). Elle est tirée du livre du même titre dans la collection Aux limites de la mémoire.

L'Abécédaire des insectes

Jusqu'au 31 décembre 2006
Grande Bibliothèque, Espace Jeunes, niveau M

De concert avec l'Insectarium de Montréal, BAnQ présente une exposition à caractère scientifique ayant pour thème principal les insectes. Conçue de toutes pièces à partir d'une sélection d'artefacts de la collection de l'Insectarium, l'exposition dresse un portrait introductif du monde fascinant des insectes. C'est à travers le fil conducteur de L'Abécédaire que sont présentés des objets d'ethnoentomologie et des spécimens entomologiques.

La petite histoire d'une grande mascotte

Jusqu'au 31 décembre 2006
Grande Bibliothèque, Espace Jeunes, Niveau M

Comme la Grande Bibliothèque, la mascotte de l'Espace Jeunes, qui porte le nom de BoukinoMC, a célébré cette année son premier anniversaire. L'exposition relate la petite histoire de cette mascotte. Des premiers croquis de l'illustratrice Élise Gravel en passant par les versions noir et blanc et couleur, avec au détour quelques éléments d'information sur le concours ayant mené au choix du nom de la mascotte, cette présentation permet aux jeunes d'être mis en contact avec le processus de création artistique et aussi de découvrir – ou redécouvrir – BoukinoMC. Elle anime aussi de ses couleurs vives les murs ardoise de l'Espace Jeunes.

À la recherche de vos ancêtres

Jusqu'au 16 février 2007
Centre d'archives de l'Outaouais, Centre d'interprétation du patrimoine

La recherche généalogique connaît une popularité croissante ; cette exposition donne l'occasion de découvrir ce loisir qui éveille les passions. Elle présente les nombreuses sources qui peuvent être explorées et aborde diverses thématiques comme la présence autochtone et la diversité ethnique de l'Outaouais. L'exposition met aussi l'accent sur l'apport des généalogistes aux biographies, aux histoires de familles ou aux généalogies ascendantes et descendantes. On y souligne les liens que la généalogie entretient avec le milieu universitaire et plus particulièrement avec la démographie historique et la génétique, de même que l'importance du réseautage et de la technologie.

Exposition produite par BAnQ, le Centre régional d'archives de l'Outaouais et la Ville de Gatineau, en collaboration avec la Société de généalogie de l'Outaouais

Une histoire de la reliure d'art au Québec

Jusqu'au 26 février 2007
Grande Bibliothèque, Collection nationale, niveau 1

Tour à tour élégante, fantaisiste et somptueuse, la reliure invite, par le regard et le toucher, le lecteur à se plonger dans le livre. Présentant une sélection très éclectique d'une quarantaine de reliures dont la majorité proviennent des collections spéciales de BAnQ, cette exposition retrace, sur deux siècles, l'évolution de ce métier d'art qu'est la reliure. À travers la variété de styles, de matériaux et de thématiques représentés, le livre vous offre aussi un commentaire sociologique sur l'époque de sa création. L'ajout d'un corpus documentaire composé de photographies, d'articles de journaux et d'artéfacts révèle les grands courants mis en œuvre dans les principaux établissements d'enseignement et ateliers des créateurs et agrémente ce panorama historique.

Commissaire : Danielle Blouin

300 ans de manuels scolaires au Québec

Du 21 novembre 2006 au 27 mai 2007
Grande Bibliothèque, Salle d'exposition, niveau M

Premier livre feuilleté par des générations entières de Québécois, le manuel scolaire a connu une progression spectaculaire depuis près de 300 ans. Du premier manuel rédigé à l'intention des Québécois mais publié en France en 1702 – le Catéchisme du diocèse de Québec – en passant par le Catéchisme du diocèse de Sens, premier livre imprimé au Québec en 1765, on atteint une masse de plus de 3600 manuels édités durant la décennie 1990. Cependant, l'intérêt du manuel ne se limite pas à l'importance de son tirage. En effet, il informe sur le contenu du savoir dispensé dans les salles de cours et sur les méthodes d'enseignement et d'apprentissage. Il reflète les valeurs transmises aux générations montantes. Il s'inscrit dans le circuit de production des biens et des services depuis sa rédaction jusqu'à sa diffusion. L'exposition illustre la complexité du manuel, les forces qui le modèlent, le savoir-faire des artisans qui l'ont produit. Elle évoque également le milieu dans lequel il a été utilisé. Intermédiaire privilégié entre le savoir et l'apprenant, le manuel se présente comme un premier instrument de libération; grâce à lui, l'enfant tient l'école entre ses mains.


Commissaires : Paul Aubin et Soraya Bassil

Gaston Miron, l'œuvre-vie

Du 5 décembre 2006 au 3 juin 2007
Grande Bibliothèque, Espace de la section Arts et littérature, niveau 1
Vernissage : 14 décembre 2006 à 17 h 30

Produite par BAnQ pour souligner le 10e anniversaire du décès du poète, l'exposition Gaston Miron, l'œuvre-vie retrace le parcours biographique et littéraire d'un écrivain dont l'œuvre maîtresse, L'homme rapaillé, est considérée comme l'une des plus marquantes des littératures de langue française. Une grande variété de documents y trouvent place, notamment des photographies, des affiches et des objets ayant appartenu au poète, des livres et des manuscrits provenant du fonds d'archives Gaston- Miron et des collections de BAnQ ainsi que des films et des enregistrements sonores. Des « paysages originels » de Sainte-Agathe-des-Monts, où Miron est né et où il repose aujourd'hui, aux lieux « du non-poème et du poème» s'esquisse un récit de vie à travers lequel apparaissent les chemins de l'histoire du Québec moderne.


Commissaire : Marie-Andrée Beaudet
avec la collaboration de Sophie Montreuil.

 

Les archives d'hier et de demain

Jusqu'au 30 juin 2008
Centre d'archives de Québec, salle Pierre-Georges-Roy

L'exposition Les archives d'hier et de demain met en valeur des documents d'archives de diverses époques agrémentés de quelques objets de la collection d'archéologie du ministère de la Culture et des Communications. Elle s'articule autour de trois grandes thématiques : l'histoire de l'archivistique, l'histoire, la mission, les mandats et le développement des Archives nationales du Québec et, finalement, les défis de l'archivistique contemporaine.

Grande Bibliothèque
475, boulevard De Maisonneuve Est, à Montréal
Expositions accessibles du mardi au vendredi, de 10 h à 22 h, et la fin de semaine, de 10 h à 17 h. Information : 514 873-1100

Centre de conservation
2275, rue Holt, à Montréal
Exposition accessible du mardi au vendredi, de 9 h à 17 h.
Information : 514 873-1100

Centres d'archives
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec (Rouyn- Noranda), Bas-Saint-Laurent et Gaspésie–Îles-de-la- Madeleine (Rimouski), Côte-Nord (Sept-Îles), Estrie (Sherbrooke), Mauricie et Centre-du-Québec (Trois- Rivières), Montréal, Outaouais (Gatineau), Québec, Saguenay–Lac-Saint-Jean (Saguenay)

Coordonnées complètes à www.banq.qc.ca

Retour au menu.


Événements

Table ronde Présence de Robert Wolfe

par Line Petitclerc, chargée de projet, spectacles littéraires et conférences
Direction de la programmation

Désireuse de faire vivre ses expositions et de les faire découvrir par le public le plus large possible, Bibliothèque et Archives nationales du Québec tente de créer un événement pour accompagner chacune d'entre elles. Ces événements peuvent prendre différentes formes, telles que des conférences, des tables rondes, des spectacles, des lectures et des projections de film.

Dans le cas de l'exposition L'Espace-couleur de Robert Wolfe, qui était présentée à la Grande Bibliothèque jusqu'au 17 septembre dernier, il est apparu évident qu'il fallait aborder à la fois l'artiste, graveur et peintre, l'enseignant et la personne. Le 13 septembre, quatre personnes ont donc été conviées à évoquer ensemble le souvenir de Robert Wolfe. Ces quatre spécialistes, qui ont bien connu et apprécié cet artiste dans son travail, à titre d'amis ou de collègues, ont fait revivre Wolfe le temps d'une soirée. Ce sont Danielle Blouin, artiste imprimeur qui dirige son propre atelier, Georges Leroux, professeur de philosophie à l'Université du Québec à Montréal, Gilles Daigneault, critique d'art, et Laurier Lacroix, professeur d'histoire de l'art et de muséologie à l'Université du Québec à Montréal, qui était aussi commissaire de l'exposition.

Wolfe fait partie du groupe de jeunes artistes des années 1960-1970 qui ont transformé le paysage de l'estampe au Québec. Cette table ronde a donné l'occasion aux participants et au public de se remémorer cet homme qui nous a quittés trop rapidement et qui nous a légué une œuvre riche et variée, haute en couleurs. Si on peut affirmer que Wolfe a produit une œuvre à l'abri des tendances dominantes, celle-ci n'en permet pas moins une lecture très intéressante du développement de l'art au Québec au cours des dernières décennies.

Une programmation aux couleurs de nos collections

par Jocelyne Dazé, coordonnatrice, animation et formation des usagers
Direction des services à la clientèle

Le programme d'activités culturelles et éducatives de l'automne a été élaboré aux couleurs des collections de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et illustre la grande variété de celles-ci.

En octobre, dans le cadre de la Semaine québécoise des rencontres interculturelles, a eu lieu la deuxième édition des lectures publiques multilingues de BAnQ. Intitulée Prête-moi ta langue… pour entendre nos classiques autrement, cette lecture a offert au public l'occasion d'entendre de grands classiques de la littérature universelle dans leur langue d'origine et de découvrir des œuvres québécoises en traduction. Une occasion d'apprécier la musique des mots et de revoir ses classiques.

Lors de la Semaine des bibliothèques publiques, aussi en octobre, un parcours-découverte a permis d'explorer la Grande Bibliothèque en famille à l'aide d'un jeu-questionnaire amusant.

Le Club d'écoute présente un automne consacré à Mozart en cette année du 250e anniversaire de sa naissance. La série Les mardis ont la cote! se poursuit avec des thématiques touchant, entre autres, l'aventure et la littérature. Le 7e art au 4e, une toute nouvelle activité de découverte, donne l'occasion au public de voir ou de revoir des classiques du cinéma.

En développement, une série sur les trésors régionaux du Québec fera place à divers fonds documentaires patrimoniaux et à des collections historiques présentes dans les régions du Québec.

À l'Espace Jeunes, les activités se déroulent au gré des expositions et des thématiques saisonnières (Halloween, Noël, etc.). Le programme de visites scolaires accueille encore cette année des groupes du préscolaire, du primaire et de la première année du secondaire.

Les visites guidées et les formations aux divers outils de BAnQ sont toujours au programme. Bientôt, seront proposées d'autres formations sur place et à distance portant sur les banques de données et les diverses collections de l'institution. Plusieurs autres ateliers spécialisés sont offerts aux personnes en recherche d'emploi et aux nouveaux arrivants.

Ces activités sont toutes présentées à la Grande Bibliothèque.

BAnQ honore la mémoire de Gaston Miron

Le 14 décembre 1996 nous quittait le poète Gaston Miron, figure légendaire de la littérature québécoise. Détentrice de son fonds d'archives privées, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) ne pouvait passer sous silence le 10e anniversaire du décès de l'écrivain. Une exposition et une lecturespectacle sont produites et présentées par l'institution pour honorer la mémoire de l'homme engagé que fut Miron et pour rappeler la beauté et la force de son œuvre poétique.

BAnQ s'est associée à Marie-Andrée Beaudet pour préparer l'exposition Gaston Miron, l'œuvre-vie, qui retrace le parcours biographique du poète depuis son enfance jusqu'aux hommages qui lui ont été rendus après son décès. Différemment de l'exposition Les métamorphoses du poème1, qui mettait l'accent sur le processus de création du maître-livre de Miron, L'homme rapaillé (1970), la nouvelle exposition rappelle les moments et les lieux clés de la vie du poète. Elle nous fait découvrir ses grandes amitiés et son rôle de père, nous raconte son apprentissage du métier d'écrivain, nous invite à revisiter la fondation de la maison d'édition L'Hexagone et nous fait revivre ses grandes années d'écriture et de militantisme. Présentée dès le 5 décembre dans l'aire d'exposition de la section Arts et littérature de la Grande Bibliothèque, Gaston Miron, l'œuvre-vie met à l'honneur des documents d'archives, des photographies, des livres et des imprimés tirés des collections de BAnQ ou prêtés par des proches de Miron.

Le 14 décembre aura lieu, à l'Auditorium de la Grande Bibliothèque, la première d'un spectacle littéraire sur Gaston Miron conçu par Christian Vézina à la demande de BAnQ. Metteur en scène et comédien réputé, Christian Vézina s'est entre autres fait connaître pour ses adaptations scéniques de poèmes de Gérald Godin et de Jacques Ferron. Entre la performance théâtrale et la lecture, son spectacle rendra hommage à la poésie de Miron, reflet d'un combat intérieur, mais aussi à la personne aux multiples facettes que fut ce grand homme.

On trouvera les détails sur l'exposition et sur le spectacle dans le Calendrier des activités publiques de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.


1 Présentée à Trois-Rivières et à Montréal à l'automne 2004.

Retour au menu

 

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.