À rayons ouverts, no 68 (été 2006)

Table des matières

Dossier : Numérisation


 

Journaux et revues sur le portail de BAnQ : un franc succès

par Alain Boucher
directeur des projets spéciaux en technologies de l'information

Envisagée sous un angle de service public, la diffusion de ressources documentaires sur Internet amène forcément à se poser une question essentielle : est-ce que l'« offre » correspond à la « demande»? Autrement dit, est-ce que les efforts consentis pour la numérisation de ces documents se traduisent par une utilisation réelle?

En ce qui concerne les trois journaux et les sept revues diffusés sur le portail de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) au cours de l'année 2005, une analyse des statistiques d'accès a révélé que l'intérêt du public est considérable. Près de deux millions de consultations des pages de ces publications ont été comptabilisées au cours des 12 mois de l'année 2005.

Le tableau ci-contre donne un aperçu de l'utilisation de chacun des titres offerts. Les chiffres qu'il contient indiquent bien la très grande popularité des journaux. BAnQ entend accroître continuellement son « offre » en ce domaine, notamment par la numérisation des journaux importants de toutes les régions du Québec.

  VolumeSessionsAffichages
Journaux      
La Minerve, 1826-1899 63 455 p. 13 599 79 269
La Patrie, 1879-1978 645 094 p. 18 373 504 067
Le Petit Journal, 1926-1978 194 577 p. 25 919 1 202 006
Total 903 126 p. 57 891 1 785 342
Revues      
L'Abeille, 1925-1947 224 numéros 6 099 6 163
La Canadienne, 1920-1923 1 930 p. 2 466 15 467
La Lyre, 1922-1931 2 762 p. 1 215 6 433
L'Oiseau bleu, 1921-1940 4 808 p. 4 558 15 859
Le Panorama, 1919-1921 1 375 p. 1 208 3 205
Le Passe-Temps, 1895-1949 18 912 p. 2 414 17 329
La Vie en rose, 1980-1987 3 275 p. 9 903 36 080
Total 33 062 p.
+ 224 numéros
27 863 100 536
Grand total
(journaux + revues)
936 188 p.
+ 224 numéros
85 754 1 885 878

Sessions : nombre d'accès à la page d'accueil du journal ou de la revue.

Affichages : nombre d'affichages de pages ou de numéros complets.

 

Retour au menu


Des minisites à la une du portail. Fenêtre sur les collections numériques de BAnQ

par Claudine Jomphe, agente de recherche
Direction de la recherche et de l'édition

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) offre sur son portail Internet quelque quatre millions d'objets numérisés tirés de ses collections patrimoniales. De nombreux chercheurs et recherchistes ainsi que des mordus d'histoire et de généalogie connaissent les ressources liées à leurs champs d'intérêt et les consultent fréquemment. Qu'en est-il du grand public? Comment l'inciter à explorer ces richesses sans que l'abondance des documents lui donne le tournis? Depuis février dernier, des minisites Web thématiques apparaissent périodiquement à la une du portail de BAnQ, proposant une introduction à ces collections numériques. Les visiteurs du portail ont ainsi pu découvrir le site intitulé Romance au cœur à l'occasion de la Saint-Valentin, Le retour des beaux jours à la mi-avril, et Album de vacances dès le début de la saison estivale.

Conviviaux et esthétiques par leur conception infographique, ces sites rassemblent cinq courtes séries de documents à voir, à lire et à écouter autour d'un thème choisi. Romance au cœur exploite ainsi plusieurs périodiques de la fin du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle, des cartes postales humoristiques et des enregistrements sonores. Le retour des beaux jours présente des estampes, des photographies, des partitions, des extraits de journaux, dont d'attrayantes planches botaniques, des cartes postales ainsi que des mélodies. Album de vacances fait la part belle aux cartes postales, aux photographies et aux coupures de journaux, tout en introduisant pour la première fois, à côté des enregistrements sonores et des partitions, un document cinématographique.

Chaque site propose une mise en contexte succincte de ces documents : référence bibliographique, courte description de la collection ou du périodique dont ils sont tirés, voire un complément d'information biographique, par exemple dans le cas des interprètes des chansons retenues. En cliquant sur les images, le visiteur peut les agrandir, ce qui lui donne la possibilité d'en explorer ainsi les moindres détails. Les planches élaborées que l'on trouve dans certains périodiques du XIXe siècle tels que L'Opinion publique et Le Monde illustré, par exemple, ajoutent souvent une dimension narrative à leur contenu descriptif. Lorsqu'une illustration est extraite d'une page de journal, le minisite la présente d'abord pour elle-même, dans un cadrage qui la met en valeur, mais un clic permet de la remettre dans son contexte original. Chacun peut alors lire le texte qui la concerne et, souvent, l'éclaire sous un jour particulier, comme le texte entourant les planches botaniques du Monde illustré, qui allie de manière fort agréable des éléments didactiques et un style bucolique.

Le visiteur est-il séduit par ce qu'il a découvert? On l'invite alors à poursuivre son exploration selon ses goûts personnels : une page intitulée Collections numériques lui propose différentes pistes, correspondant aux collections exploitées dans le minisite thématique, auxquelles il accédera d'un clic.

La Direction de la recherche et de l'édition, en collaboration avec le personnel des différents services de référence des collections patrimoniales de BAnQ, poursuivra au cours de l'année cette série de minisites. Après avoir animé un certain temps la une du portail, tous les minisites sont versés dans les Parcours thématiques que BAnQ propose aux internautes dans son offre de ressources en ligne.

Retour au menu


Le droit d'auteur des documents numérisés diffusés sur Internet

par Isabelle Lafrance, avocate
Secrétariat général et Direction des affaires juridiques

La numérisation, qui est une forme de reproduction d'une œuvre, découle d'un droit exclusif qui ne peut être exercé légitimement que par son auteur ou qu'avec son autorisation en bonne et due forme. Il en est de même pour la diffusion sur Internet d'une œuvre numérisée. Une autorisation est donc requise pour numériser et diffuser sur Internet une œuvre protégée par le droit d'auteur. La durée de protection d'une œuvre au Canada varie en fonction du type d'œuvre mais en règle générale, une œuvre est protégée jusqu'à la fin de la cinquantième année suivant le décès de son auteur.

Avant de numériser et de diffuser une œuvre sur Internet, quelle qu'elle soit, il est donc impératif de déterminer si l'œuvre est protégée par le droit d'auteur ou non puisque cela aura un impact significatif sur les démarches à entreprendre. En effet, si l'œuvre appartient au domaine public (c'est-à-dire que le droit d'auteur est expiré), celui qui souhaite la numériser et la diffuser sur Internet pourra le faire sans autre formalité.

Si, par contre, l'œuvre est encore protégée, sa numérisation et sa diffusion sur Internet nécessiteront une autorisation du titulaire du droit d'auteur qui prendra la forme d'une licence écrite. Celle-ci sera accordée à titre gratuit ou moyennant une contrepartie monétaire. Elle sera exclusive ou non, transférable ou non, avec ou sans limite de temps et sans contrainte pour ce qui est de sa portée territoriale. Tous ces aspects essentiels de la licence feront, bien sûr, l'objet de négociations entre le diffuseur et le titulaire des droits ou la société de gestion collective de droits.

À cet égard, soulignons que certains types d'œuvres posent des difficultés particulières. C'est le cas notamment des œuvres créées en collaboration, comme les livres d'artistes ou les affiches, qui sont souvent le fruit de plusieurs créateurs ; il faut alors obtenir de chacun les autorisations nécessaires. En somme, bien que la numérisation soit de plus en plus accessible, les contraintes juridiques sont encore bien réelles et doivent être soigneusement évaluées, étant donné les risques de poursuites judiciaires.

Retour au menu


Un projet de coopération internationale : Nouvelle-France/Horizons nouveaux : Histoire d'une terre française en Amérique

par Marc-André Leclerc
directeur du Centre d'archives de Québec et des archives gouvernementales

En 2001, lors d'un voyage en France du premier ministre canadien, la France et le Canada se sont entendus pour commencer à souligner, dès 2004, le 400e anniversaire de la présence française en Amérique. Les deux pays ont alors entrepris de faire revivre leur singulière aventure et de susciter une nouvelle réflexion sur leur histoire commune par la mise en ligne de documents reproduits dans leur intégralité.

La Direction des Archives de France (DAF), Bibliothèque et Archives Canada (BAC) et l'ambassade du Canada à Paris ont constitué des équipes de travail auxquelles ont participé les Archives nationales du Québec, qui sont devenues, le 31 janvier dernier, la Direction générale des archives de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Les institutions participantes se sont engagées à numériser et à décrire des documents du Régime français et à les rendre accessibles sur un portail commun (www.archivescanadafrance. org). Les documents numérisés sont regroupés de deux façons, soit en une exposition virtuelle et en une banque de données.

L'exposition virtuelle raconte, selon 12 thèmes, l'aventure de la Nouvelle-France, des premiers voyages jusqu'à la fin du Régime français. Elle totalise 350 documents de types différents (manuscrits, imprimés, cartes et plans, portraits, gravures et médailles) conservés par les institutions nationales et régionales impliquées dans le projet. Le choix des documents a été établi à partir de critères spécifiques tels que leur pertinence, leur qualité visuelle et leur exemplarité.

Les 12 thèmes retenus se présentent à l'intérieur d'une certaine chronologie d'événements relatant l'établissement des Européens et leur vie en Nouvelle-France jusqu'à la conquête anglaise. Les thèmes abordent entre autres les circonstances du départ et les conditions de la traversée, l'exploration de nouveaux territoires et les contacts avec les Amérindiens, le fonctionnement du régime seigneurial, la création des villes et des forts, les institutions, l'économie, le rôle de l'Église et les guerres.

La banque de données, qui est hébergée à la Direction des Archives de France, contient la description d'archives historiques concernant la Nouvelle-France. Elle renvoie le chercheur à des images numériques sur les sites Internet respectifs des institutions et des centres d'archives liés au projet.

Depuis 2004, grâce au travail de trois équipes estivales successives d'étudiants, plus de 380 000 documents originaux tirés des collections des Archives nationales du Québec ont été décrits dans l'outil PISTARD-Archives pour assurer la participation du Québec au projet. Pas moins de 45 000 images numériques ont été rattachées à leur description, et d'autres seront rendues disponibles au cours de l'année.

Le choix des documents témoignant de l'occupation du sol par l'homme a été effectué pour répondre aux besoins des milieux scolaires et des chercheurs en généalogie d'ici et d'ailleurs. La numérisation a ainsi été concentrée sur le Fonds du Conseil souverain de Québec (la structure administrative de premier niveau), le Fonds Intendants (responsables de l'administration de la vie coloniale) et le Fonds Grands Voyers (responsables de la construction et de l'entretien des routes).

Le projet se terminera avec le 400e anniversaire de la fondation de la ville de Québec en 2008. Par la suite, d'autres thématiques pourront être développées de façon à poursuivre cette coopération internationale avec les mêmes partenaires et avec d'autres qui pourraient éventuellement s'ajouter.

Retour au menu


L'offre archivistique de documents numérisés

par Marc-André Leclerc
directeur du Centre d'archives de Québec et des archives gouvernementales

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) conserve et diffuse les archives historiques du gouvernement et des tribunaux du Québec ainsi qu'une quantité importante de fonds d'archives privées significatifs pour l'histoire québécoise locale, régionale et nationale. En date du 31 mars 2006, les neuf centres d'archives de BAnQ conservaient ainsi plus de 20 kilomètres d'archives gouvernementales, 15,5 kilomètres d'archives judiciaires, plus de 6 kilomètres d'archives civiles et environ 7 kilomètres d'archives privées. À ces documents s'ajoutent 12 726 746 photographies, plus de 24 000 dessins et caricatures, 223 452 gravures, 186 890 cartes et plans, 559 536 photographies aériennes, 214 334 documents architecturaux, plus de 30 000 films et vidéos, près de 25 000 bandes magnétiques, 6 800 disques et des milliers d'autres pièces.

Devant cette masse importante de documents, certains critères ont été établis par la Direction générale des archives pour élaborer un programme de numérisation. Ainsi, la priorité est accordée à la diffusion des documents utiles à la recherche généalogique et à l'enseignement, du primaire à l'université. En second lieu, la numérisation favorise la conservation des documents originaux les plus demandés en salle de lecture. Troisièmement, elle agit comme support de substitution pour les archives les plus abîmées par le temps.

L'offre en généalogie

Pour les généalogistes, tout document contenant des informations nominatives ou générales concernant les familles établies au Québec constitue une ressource documentaire essentielle à la recherche. C'est à la suite de consultations tenues auprès de la Fédération des sociétés de généalogie du Québec que la Direction générale des archives a entrepris un programme de numérisation et de diffusion d'archives historiques répondant aux besoins de cette clientèle. Ainsi, plus de 502 000 fichiers numériques de répertoires de notaires peuvent être consultés sur le portail de BAnQ grâce à l'outil PISTARD-Archives. Ce contenu couvre la période du Régime français jusqu'à 1920.

De plus, grâce à une entente de partenariat avec la Société généalogique de l'Utah (SGU), les Tutelles et Curatelles du Centre d'archives de Québec ont été ajoutées à l'offre en 2006 pour en arriver à créer 397 804 fichiers numériques accessibles aux généalogistes. Ce travail de numérisation devrait s'étendre à tous les autres centres régionaux de BAnQ au cours des prochaines années. À l'hiver 2007, toujours dans le cadre de la même entente avec la SGU et avec la collaboration de la Société généalogique de Québec pour l'indexation, la série Marriage License Bonds du fonds Ministère des Finances concernant les mariages non catholiques de 1850 à 1950 sera disponible sur le portail de BAnQ. Ce dernier projet totalisant 460 082 images numériques permettra de répondre à une demande des généalogistes tout en menant à l'établissement de partenariats profitables dans la mise en valeur des archives de BAnQ.

Les généalogistes s'intéressent aussi à l'implantation de leurs familles dans les collectivités locales. Or, la découverte de ces activités exige le traitement et la numérisation de nouveaux contenus archivistiques. C'est pourquoi un projet réalisé avec le ministère des Ressources naturelles a permis de numériser à partir des microfilms une partie importante du Terrier québécois. Plus de 550 000 images numériques ainsi qu'un fichier pour la recherche ont été produits au cours de ces travaux ; ils seront rendus accessibles durant l'année 2007.

L'offre à la clientèle scolaire et au grand public

Des séances de travail entre la Direction générale des archives de BAnQ, la Direction générale de la formation des jeunes et la Direction de la coordination des programmes d'enseignement du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport ont permis de bien cerner les besoins des enseignants de tous les ordres d'enseignement. Ces derniers souhaitent avoir accès à des sources primaires comme les archives pour ensuite les utiliser comme bon leur semble à l'intérieur de leurs cours, que ce soit en art, en géographie, en histoire, en langue ou dans d'autres matières scolaires. Les périodes privilégiées sont la fin du XIXe siècle et tout le XXe siècle.

Pour ce qui est du grand public, les thèmes retenus font suite aux divers sondages effectués sur Internet ainsi qu'aux commentaires reçus de la part de la clientèle dans les salles de lecture des centres d'archives ou à l'occasion de la présence de BAnQ à différentes manifestations culturelles à travers le Québec.

La Direction générale des archives a donc amorcé le développement de son offre à la clientèle scolaire et au grand public en présentant à Patrimoine Canada, durant les deux dernières années, deux projets de numérisation et de diffusion de ses archives intitulés Formation des jeunes et du grand public par l'accès à des sources historiques numériques. Avec l'aide financière du programme Culture canadienne en ligne de Patrimoine Canada, la Direction générale des archives a assuré la mise en ligne de près de 1 000 000 d'images (documents manuscrits, photographies, gravures et cartes postales) et de 17 heures d'enregistrement vidéo et sonore. Ces documents, accessibles sur le portail de BAnQ dans la section Branché sur notre histoire, sont regroupés en thèmes qui permettent d'explorer l'histoire du Québec et du Canada, de la période de la Nouvelle-France à aujourd'hui.

Ainsi, les journaux personnels permettent d'entrevoir à travers les témoignages d'hommes et de femmes, tantôt célèbres, tantôt inconnus, la vie quotidienne à une certaine époque et l'importance de divers événements aux yeux de ceux qui les ont vécus. Les personnages de notre histoire des XIXe et XXe siècles sont présentés à partir de photographies et de gravures. Les plus anciens négatifs de l'Office du film du Québec permettent de jeter un regard sur la société québécoise de 1937 à 1945. La section Films présente des courts métrages audiovisuels réalisés entre 1940 et 1981 qui témoignent, entre autres, de l'évolution du système scolaire québécois. Plus de 32 000 cartes postales invitent aussi les internautes à voyager à travers le Québec et le Canada du début du XXe siècle jusqu'aux années 1960. La série Le regard de quatre photographes sur le Québec permet quant à elle de découvrir des photographes de renom tels que Jules-Ernest Livernois et Paul-Émile Duplain et, par la suite, de jeter un coup d'oeil sur l'évolution du Québec rural au cours des 50 dernières années (photographies aériennes de Jean-Marie Cossette) et sur la société saguenéenne de la première moitié du XXe siècle (photographies de Joseph-Eudore Lemay). D'autres thèmes comme l'iconographie canadienne, les premières photographies aériennes du Québec, l'or du Québec, l'art et la culture française, britannique et amérindienne et le tourisme au Québec complètent ce projet, sans oublier quelques discours typiques de l'ancien premier ministre du Québec, Maurice Duplessis.

Les expositions virtuelles et les parcours thématiques

Dans le but de mettre en évidence les fonds d'archives conservés à BAnQ, quelques expositions virtuelles et des parcours thématiques ont aussi été insérés dans l'offre à la clientèle. Actuellement, près de 1 000 images numériques sont regroupées sous 19 thèmes différents comme Lieux de villégiature du Québec, Festival international de la jeunesse francophone, Les fins de siècles au Québec, Québec, ville de sommets, Du Témiscamingue à la Baie d'Hudson en 1884, La ville de Québec sous caricature – Raoul Hunter 1956- 1989 et Hocquart. Ces contenus sont accessibles sur le portail de BAnQ dans les Parcours thématiques.

Enrichir l'histoire

Par la numérisation et la diffusion d'images numériques sur son portail, Bibliothèque et Archives nationales du Québec souhaite rendre accessibles les archives qui témoignent par l'image, par le son et par l'écriture d'une histoire vivante, dynamique et passionnante du Québec à travers le temps et l'espace. Le programme de numérisation prévoit d'autres ajouts au portail. Ce procédé extraordinaire qu'est la numérisation permettra de sortir les archives du quasi-anonymat qui était leur lot lorsqu'elles ne pouvaient être consultées qu'en version originale sur place ou à partir d'une copie reproduite sur papier ou sur microforme. Les archives numérisées viendront stimuler la recherche et enrichir l'histoire de la société québécoise.

Retour au menu


Le Réseau de diffusion des archives du Québec

par Carole Saulnier
directrice adjointe de la Division des archives, Université Laval

Antenne québécoise du projet de Réseau canadien d'information archivistique, le Réseau de diffusion des archives du Québec (RDAQ), a pour objectif de faire connaître et de rendre accessible l'ensemble des descriptions relatives aux fonds ou collections d'archives conservés par les services d'archives du Québec. Ainsi, les chercheurs du Québec, du Canada et du monde entier peuvent avoir accès, à distance, aux multiples richesses patrimoniales des services d'archives de tout le Québec.

Le RDAQ est également un site Web (www.rdaq.qc.ca) qui rassemble les services d'archives du Québec afin de mieux les faire connaître. Il comprend divers éléments comme un magazine dans lequel on retrouve des nouvelles archivistiques, un calendrier des activités dans le domaine, des actualités et des articles spécialisés. Le site donne accès aussi à des chroniques ethnologiques présentant des coutumes, des façons de faire, des modes de vie qui illustrent les diverses facettes de la culture française d'Amérique.

Pour aider les services d'archives, le RDAQ fournit en plus des microsites où une copie de la base de données des descriptions attend les membres qui en font la demande. Leurs données descriptives peuvent ainsi être consultées sur Internet et une boîte à outils permet de produire des pages HTML en toute convivialité.

Le développement du RDAQ ne s'est pas fait en un jour et il se poursuit toujours. Il est le fruit de la collaboration de plusieurs organismes : le conseil d'administration du Réseau des services d'archives du Québec (RAQ), le Fonds de l'autoroute de l'information du gouvernement du Québec, le Centre interuniversitaire d'études sur les lettres, les arts et les traditions de l'Université Laval, le gouvernement du Canada par l'intermédiaire de Bibliothèque et Archives Canada et du Conseil canadien des archives, et enfin, Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

C'est grâce à l'apport financier important de ces partenaires que la première version du site fut mise en ligne en décembre 1999 et que les versions subséquentes ont continué d'améliorer la diffusion des archives, en rendant disponibles des descriptions plus détaillées des fonds d'archives pour la recherche.

Retour au menu


BAnQ participe au Dialogue Canada–États-Unis sur la numérisation

par Normand Charbonneau
directeur du Centre d'archives de Montréal et des archives privées, judiciaires et civiles

Vingt-neuf représentants des musées, des bibliothèques et des services d'archives du Canada et des États- Unis se sont rencontrés à New York, les 4 et 5 mai derniers, pour échanger sur les questions auxquelles ils sont confrontés en matière de patrimoine « né numérique » ou de documents copiés ou convertis en formats numériques. Cette rencontre, intitulée « Digital Readiness and Cultural Heritage Institutions », était organisée par le ministère du Patrimoine canadien et l'Institute of Museum and Library Services des États-Unis et faisait suite au Dialogue Canada–États-Unis sur la culture, les arts et les sciences humaines tenu en mars 2005 à Washington puis en août 2005 à Gatineau.

Au fil des discussions, les participants se sont entendus sur la nécessité de développer un consensus sur les «valeurs» qui doivent animer les interventions dans le domaine des documents numériques, citant en exemple l'approche retenue par les bibliothèques nationales de la Francophonie dans leur réaction à l'annonce par Google de la création d'une bibliothèque numérique. De même, le projet de stratégie nationale en matière d'information numérique, mis de l'avant et soutenu par Bibliothèque et Archives Canada (BAC), a attiré l'attention et les participants ont suggéré la mise en marche d'une réflexion équivalente aux États-Unis.

À ce sujet, alors que certains participants à la rencontre favorisaient une démarche du haut vers le bas reposant sur le leadership de partenaires majeurs tels BAC, quelques-uns ont signalé l'importance d'intégrer le milieu associatif (professionnels et institutions des trois disciplines : muséologie, bibliothéconomie et archivistique) dans cette démarche afin de susciter l'adhésion des gens qui travaillent sur le terrain. On a aussi souligné que si les réflexions globalisantes à valeur stratégique ont leur importance, il est tout aussi important d'agir localement, un peu à la manière de l'approche retenue par Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) en matière de gestion intégrée des documents.

Par ailleurs, en ce qui concerne spécifiquement la formation des professionnels en matière de patrimoine numérique, les discussions ont permis de relever, d'une part, que la culture générale des étudiants en muséologie, en bibliothéconomie et en archivistique devrait être améliorée et que, d'autre part, la tendance négative à la spécialisation excessive dès ces années cruciales semble vouloir se confirmer.

Finalement, en ce qui concerne les programmes d'études, les participants ont souligné l'utilité de développer un tronc commun permettant aux trois disciplines de s'enrichir et, qui plus est, comme l'a signalé un participant, de profiter de l'expertise des archivistes en matière d'évaluation et d'intervention tout au long du cycle de vie des documents.

Une prochaine rencontre, prévue à Ottawa en 2007, devrait permettre de poursuivre les discussions et d'étoffer davantage la réflexion et les pistes de solution.

Retour au menu


Des ressources électroniques en ligne riches et diversifiées

par Isabelle Charuest, chef de service
et Stéphanie Gagnon, bibliothécaire
Section des acquisitions et du développement de la collection de prêt et de référence

Afin de remplir pleinement ses mandats de constituer une collection de prêt et de référence d'envergure encyclopédique et de servir à distance la population québécoise, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) met une collection de ressources numériques à la disposition de celle-ci par l'entremise de son portail. Tout comme la collection de documents imprimés et audiovisuels, les ressources numériques sont à la fois patrimoniales et universelles1. Elles se déclinent de différentes manières qu'on peut regarder sous l'angle des disciplines abordées ou encore sous celui des types de documents. C'est cette lorgnette qui retiendra notre attention dans les lignes qui suivent.

En plus des bases de données qui permettent d'effectuer des recherches dans divers domaines et de trouver des réponses à des questions factuelles ou de toutes natures, les ressources électroniques offertes sur le portail de BAnQ donnent accès à une multitude de documents primaires à consulter à l'écran ou à télécharger, selon le cas. Il peut s'agir de livres électroniques récents, de documents d'archives et de livres anciens, d'articles de revues, d'éditions intégrales de quotidiens du monde entier, d'images, d'enregistrements vidéo, de musique et de cartes. Ces documents adoptent des formats variés : fichiers PDF, HTML, .jpg, Windows Media, etc.

Voici une sélection de ressources électroniques donnant accès à du contenu primaire parmi celles qui sont disponibles à distance pour les abonnés de BAnQ2.

Livres électroniques contemporains

Portail de livres numériques Numilog

Des livres numériques francophones (plus de 1 000 titres) dans plusieurs disciplines fondamentales, des ouvrages de fiction ainsi que quelques titres de livres pour la jeunesse.

Portail spécialisé en affaires : Safari Business Books Online

Accès avant publication à des livres en texte intégral couvrant notamment les compétences d'affaires, la communication et la résolution de problème, les services et la performance des employés.

Portail spécialisé en technologies de l'information : Safari Tech Books Online

Disponibles en texte intégral et avant publication, plus d'un millier de livres de référence dans le domaine de l'informatique et des technologies de l'information édités par Addison Wesley Professional, Cisco Press, O'Reilly, Peachpit Press, Prentice Hall PTR, etc.

Livres anciens et documents d'archives

Eighteenth Century Collections Online

Images numériques de 150 000 documents publiés au XVIIIe siècle. Permet la recherche en texte intégral dans 26 millions de pages. Champs d'intérêt couverts : littérature, histoire, religion, droit, arts, science. Ressource fondamentale pour qui s'intéresse à la révolution américaine, à la Révolution française et à la révolution industrielle. Majoritairement en anglais, mais contient près de 5 000 documents de langue française.

Testament to the Holocaust

Fonds numérisé de documents de la Wiener Library, dont le mandat est de documenter le régime nazi et la vie des Juifs en Allemagne de 1933 à la Deuxième Guerre mondiale. Recherche en texte intégral dans les pages numérisées ainsi que parmi les images. Contient plus de 1 200 témoignages sur l'Holocauste rassemblés entre 1950 et 1960 ainsi que des photographies.

Canadian Newsstand

Contenu en texte intégral de près de 20 journaux régionaux et nationaux comme The Gazette de Montréal, le National Post, le Vancouver Sun, le Calgary Herald, l'Ottawa Citizen, etc. Muni d'un engin de recherche.

Custom Newspapers

Journaux en texte intégral : notamment The Times et Sunday Times, The Mirror et Sunday Mirror, The Daily Mail et Mail on Sunday ainsi que The Independent et Independent on Sunday. Un moteur de recherche permet le repérage.

PressDisplay

Version numérisée de plus de 225 journaux provenant de 55 pays, dans plus d'une cinquantaine de langues. Les journaux sont disponibles avant leur parution en version imprimée. Chaque numéro est accessible durant 14 jours après sa publication.

Musique

Naxos Music Library

Répertoire de plus de 75 000 enregistrements de musique classique à écouter en ligne. Contient également des outils de référence en musique.

Périodiques – contenus d'actualité

ABI/Inform

Plus de 1 000 titres de périodiques et journaux spécialisés en affaires et en gestion. Contenu en texte intégral pour la moitié des titres dépouillés.

Art Full Text

Près de 400 périodiques du domaine des arts, parmi lesquels une centaine sont offerts en texte intégral depuis 1997. Couvre l'art contemporain international avec un accent sur l'art canadien, latino-américain, asiatique, etc.

General Science Full Text

Référence et textes d'articles publiés depuis 1995 portant sur les développements en sciences et technologies. Environ 250 titres indexés, dont le tiers en texte intégral.

History Reference Center

Histoire américaine et mondiale. Plus de 750 ouvrages de référence, 60 périodiques, 58 000 documents historiques, 43 000 biographies, 12 000 photos et cartes historiques ainsi que 87 heures de films et de vidéos.

Social Sciences Full Text

Près de 560 périodiques. Couvre plusieurs sphères des sciences sociales, notamment la sociologie, l'anthropologie, les sciences politiques, le droit, la psychologie, etc. Contenu en texte intégral de 195 périodiques.

Enregistrements vidéo

Au fil des mots

Série d'entrevues filmées de 13 poètes québécois contemporains. Chaque film est consacré à un poète qui parle de sa vie et de son œuvre, le tout entrecoupé par la lecture de quelques poèmes.

Images et cartes géographiques

Corbis Images for Education

Répertoire de plus de 620 000 images numériques. Couvre plusieurs thèmes : art populaire, histoire, nature, science, espace, etc.

World Atlas

Contient plus de 500 cartes en couleur, qu'on peut imprimer, accompagnées d'informations statistiques sur tous les pays, les États américains et les provinces et territoires canadiens.

Ressources mixtes

Ces ressources donnent accès à des sources primaires de diverses natures : articles de revues, photos, cartes, etc.

Canadian Reference Centre

Base de données de référence sur l'actualité qui donne accès en texte intégral à plusieurs revues canadiennes, américaines et britanniques, journaux, fils de presse et livres de référence. Contient également plus de 107 000 photos, cartes géographiques et drapeaux.

Contemporary Women's Issues

Littérature grise, presse alternative et extraits d'articles de périodiques importants sur tout ce qui influence la vie des femmes de plus de 190 pays.

E-library Canada

Plus de 2000 titres canadiens, américains et internationaux en texte intégral : périodiques, journaux, livres, cartes, matériel audio et vidéo, transcriptions de contenus radio et télévisuel, etc.

Literature Online

Poèmes, pièces de théâtre, prose : plus de 300 000 textes interrogeables. Biographies d'écrivains majeurs de la littérature anglaise et américaine. Contenu critique et de référence en littérature.

Contenu à venir

Documents adaptés pour les personnes ayant une déficience visuelle

BAnQ prévoit rendre disponible sur le portail du Service québécois du livre adapté, au cours de la prochaine année, des enregistrements sonores numériques ainsi que des documents en braille.

Livres lus

NetLibrary eAudiobooks

offre une collection de plus de 600 livres parlés de langue anglaise sélectionnés parmi les récipiendaires de prix littéraires, les listes de livres à succès, les sélections de clubs de lecture, etc.


1 Pour en savoir plus sur le développement de la collection de ressources électroniques, on pourra se référer à l’article de Stéphanie Gagnon intitulé « Une collection électronique à découvrir », dans À rayons ouverts, no 63 (printemps 2005), p. 28-29.

2 Le lecteur constatera que la sélection est majoritairement en anglais. Celle-ci reflète l’état actuel de l’offre commerciale mondiale : le contenu de langue française, tant en format texte que sonore ou visuel, est rare. Afin de compenser un déséquilibre évident, BAnQ adopte une approche dynamique en encourageant la diffusion de documents numériques absents de l’offre commerciale ou le transfert en format numérique de documents existants. Quelques projets en ce sens se concrétiseront au cours des prochains mois.

Retour au menu

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.