À rayons ouverts, no 61 (automne 2004)

Table des matières

Dossier Diffusion :
Les collections

Les collections de la Bibliothèque nationale du Québec dans la Grande Bibliothèque

  1. Les composantes déjà existantes
  2. Les nouvelles collections
  3. L'organisation des collections

2. L'organisation des collections

Une priorité nouvelle : le regroupement et la mise en valeur des collections

par Sylvie Fournier, Chef de la section des collections thématiques
Direction des services à la clientèle

Pour faire connaître les nombreuses collections qu'elle offrira au public dans son nouvel édifice de diffusion, aiguiser la curiosité des usagers et les aider à découvrir les ressources multiples mises à leur disposition, la Bibliothèque nationale souhaite mettre en œuvre des moyens efficaces, dans une perspective résolument dynamique et contemporaine.

Ainsi, la BNQ a choisi de regrouper la majeure partie de ses collections par grands ensembles. Au rez-de-jardin, on retrouvera l'Espace Jeunes; au rez-de-chaussée, des nouveautés, des revues et des journaux; au premier niveau, les bandes dessinées et les collections sur les arts et la littérature; au deuxième niveau, les collections sur les sciences, les technologies, l'informatique, l'économie et les affaires, l'emploi et les carrières, les langues, ainsi que la collection multilingue; au troisième niveau, les biographies et les collections sur l'histoire, la géographie, les sciences humaines et sociales; au quatrième niveau, les collections sur la musique, ainsi que la collection de disques compacts et de films. Ces collections thématiques sont composées de plusieurs centaines de milliers de documents aussi bien québécois qu'étrangers, constitués de fonds récents et anciens et pour la plupart destinés au prêt.

Ces regroupements ont pour but d'offrir un accès pratique et rapide à la clientèle. Le client identifie son champ d'intérêt et trouve rapidement, à un même endroit, plusieurs milliers de documents.

La collection nationale occupera aussi une place de choix dans le nouvel édifice de diffusion. Sur trois niveaux, on retrouvera les documents publiés ou relatifs au Québec, mettant entre autres en valeur un des exemplaires du dépôt légal. Les clients pourront ainsi avoir accès facilement au patrimoine documentaire du Québec.

La BNQ utilisera également une panoplie de moyens pour favoriser la découverte et l'exploration de ses collections.

Les expositions, vitrines et présentoirs pour la mise en valeur ponctuelle :
Outre la grande salle d'exposition située au rez-dejardin, on retrouvera dans la bibliothèque plusieurs espaces destinés à mieux faire connaître les richesses des collections ou à souligner un événement ponctuel. Ces lieux pourront par exemple servir à illustrer les choix de la bibliothèque, sur une thématique particulière, ou les événements du moment (événement national ou mondial, décès d'une personnalité québécoise connue, etc.), à proposer des suggestions de lecture ou à présenter des expositions d'envergure d'artistes d'ici ou d'ailleurs. Pour rejoindre les clients à distance, des expositions virtuelles ainsi que des listes de ressources sélectionnées seront aussi accessibles sur le portail Internet de la BNQ.

Le programme d'animation et de formation des usagers :
Fer de lance de la mise en valeur des collections et services de la bibliothèque, les animations, les formations et les visites guidées feront découvrir aux clients les collections, ressources et services de la bibliothèque et en stimuleront l'utilisation. Dans un esprit novateur, le programme verra aussi à développer, à soutenir et à valoriser les habitudes de lecture, ainsi qu'à favoriser une meilleure utilisation des technologies de base et des outils disponibles à la bibliothèque.

Le portail Internet :
Vitrine et outil de prédilection pour la mise en valeur à distance, le portail pour adultes et le portail Jeunes offriront plusieurs services (accès au catalogue, référence à distance, etc.) et collections en ligne (collection numérique, bases de données, etc.). De plus, l'usager pourra personnaliser l'interface selon ses besoins.

L'indexation et la numérisation des documents :
La BNQ rendra accessible sur l'Internet une version numérique de 1 500 livres et partitions musicales, 29 000 images fixes de documents iconographiques et cartographiques, ainsi que 2 000 enregistrements sonores. Ces documents seront, dans certains cas, interrogeables par sujet, par titre, par auteur ou de façon chronologique.

BREF:
Trouver rapidement de l'information pertinente et substantielle dans l'Internet n'est pas toujours chose facile et, à cet égard, BREF s'avère extrêmement utile puisque cette banque de données répertorie les ressources de référence sur l'Internet. Les sites sélectionnés offrent des informations structurées (répertoires, encyclopédies, dictionnaires, etc.) ou orientent vers d'autres ressources (outils de recherche, portails, bibliographies et catalogues, etc.). Cette mise en valeur de sites de référence facilite grandement le repérage par le client des meilleures sources d'information sur l'Internet.

Les documents québécois dans la collection de prêt :
Pour certains documents de la collection de prêt (documents de fiction pour les jeunes et les adultes, enregistrements sonores et films), une étiquette avec une fleur de lys est apposée sur le document si l'auteur, le compositeur ou le réalisateur est québécois. Ceci permet au client d'identifier rapidement la production d'ici et en favorise la découverte.

L'indexation des romans :
L'indexation des documentaires est chose courante dans le milieu des bibliothèques. Elle l'est cependant moins pour les documents de fiction en langue française. L'indexation des romans disponibles à la BNQ permettra aux clients de raffiner leurs recherches quant au repérage d'un roman en particulier. Une interface a même été conçue à cette fin. Le client pourra alors retracer le roman par thème ou sujet principal, par le héros ou le nom des personnages principaux, par le lieu géographique réel ou imaginaire, par la période historique, par les prix littéraires accordés, etc.

Le classement des romans par genre :
Une partie des romans et nouvelles disponibles à la Bibliothèque sera classée dans les rayonnages par genre (roman historique, policier et suspense, sciencefiction et fantastique, etc.). Un client passionné par un genre aura alors accès rapidement et à un même endroit à plusieurs centaines de documents. Quant à l'usager à court d'idées, ce regroupement lui permettra de découvrir de nouveaux auteurs dans le genre romanesque qu'il préfère.

Le classement des enregistrements sonores :
Tout comme dans les grandes surfaces ou magasins spécialisés, le client aura accès à une collection de disques compacts organisés par genres musicaux (musique classique, opéra, jazz et blues, musique populaire, etc.). Sous un même genre, un deuxième classement hiérarchique permettra au client d'aller plus loin dans sa recherche et de retracer, au besoin, les œuvres par compositeur.

Le classement thématique des films :
Le plan de classement des films (DVD et vidéos), quant à lui, permettra une première organisation des collections par genre (comédie, drame, policier, etc.) et, sous un même genre, par réalisateur. Le client pourra retracer rapidement le genre de films qu'il apprécie et, en même temps, se familiarisera avec d'autres œuvres du même réalisateur ou avec d'autres réalisateurs qui produisent des films dans le même genre cinématographique.

Le classement par rubriques dans l'espace Actualités et nouveautés :
Dans l'espace Actualités et nouveautés, au rez-dechaussée, les documents seront regroupés sous de grandes rubriques (géographie et voyage, sports et loisirs, cuisine, économie et affaires, sciences humaines et sociales, etc.). Le client pourra donc retrouver au même endroit tous les documents sur un même sujet et bouquiner sans se soucier de connaître les cotes Dewey.

La mise en valeur extra-muros :
Pour accentuer son rayonnement, la BNQ diffusera ses collections lors de congrès, de salons et de colloques et prêtera aussi, à l'occasion, certains documents de sa collection à diverses institutions culturelles ou muséales pour des fins d'exposition.

Retour au menu


Des collections dans l'espace

par Lise Langlais, bibliothécaire
Section des collections thématiques Direction des services à la clientèle

Le nouvel édifice de diffusion de la Bibliothèque nationale regroupe près de quatre millions de documents provenant de plusieurs collections existantes et de nouvelles acquisitions. Les démarches de convergence et d'accueil de ces collections nécessitent une analyse détaillée de toutes ses composantes et une projection pour au moins les 10 prochaines années.

La nature des collections à offrir aux différentes clientèles, le décompte, le taux de croissance de celles-ci, le taux de roulement pour les collections de prêt, les mètres linéaires qu'occuperont les collections existantes et celles à venir, les nouveaux supports, etc., sont autant de données qui ont permis de déterminer le choix des mobiliers et l'espace requis pour stocker l'ensemble des collections projetées.

Pour une même surface, le mobilier a une incidence directe sur la capacité de rangement. Une étagère de cinq tablettes loge davantage d'unités matérielles dans 1 m2 qu'une autre de trois tablettes. Les bacs pour les disques compacts contiennent plus de documents dans le secteur des adultes que dans celui des jeunes, puisqu'ils sont plus hauts. Pour une même superficie de plancher et un même nombre de tablettes par étagère, le rayonnage mobile ou compact double la capacité de rangement des documents.

Ainsi, différents standards ont guidé la réalisation du canevas d'aménagement des collections de la Bibliothèque nationale. Le Programme des activités et des espaces de la Grande bibliothèque du Québec, fusionnée en 2002 avec la BNQ, a servi de repère pour l'aménagement des collections dans l'espace. Le tableau qui suit illustre certains des calculs qui ont permis de préparer les plans d'aménagement des collections du nouvel édifice de diffusion. Ces chiffres ont été obtenus en prenant principalement en considération le type de mobilier prévu et le format moyen des documents pour chaque catégorie.

Calcul des espaces

Secteur des jeunes

Type de document Unités matérielles par m2
Livres de référence (3 tablettes) 90
Périodiques courants 13 titres
Périodiques reliés 150
Collection de prêt (monographies) 267
Disques compacts (bacs) 100
Jeux éducatifs 13

Secteur des adultes

Type de document Unités matérielles par m2
Livres de référence (5 tablettes) 113
Périodiques courants (Actualités et nouveautés) 15 titres
Périodiques reliés 150
Collection de prêt (monographies) 150
Disques compacts (bacs) 500
Publications officielles (Collection nationale-rayonnage mobile) 733

Tous ces chiffres, pour le moment encore un peu abstraits, deviendront réalité d'ici quelques mois.

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.